•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gisèle Small et la passion du country

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Gisèle Small et la passion du country

Rattrapage du mardi 28 avril 2020
Une femme portant un chapeau de cowboy est assise avec une guitare dans son salon.

Depuis le confinement, Gisèle Small fait des concerts en webdiffusion à partir de son salon à Nipissing Ouest.

Photo : Courtoisie

C'est avec une passion pour la musique country que l'autrice-compositrice-interprète Gisèle Small a su vaincre la timidité.

C’est seulement entre l’âge de 55 et 60 ans que la résidente du Nipissing Ouest est d’abord montée sur scène. Il y a déjà plus de quinze ans depuis qu’elle a commencé à chanter pour le public.

Ça a commencé, franchement, avec du karaoké, dit-elle.

C’est un amour. Je fais pas ça pour gagner mon pain. C’est une passion.

Gisèle Small

En ce qui concerne sa timidité, Mme Small dit qu’elle devient une personne complètement différente quand elle est sur scène.

Ça m’a aidé vraiment à grandir. Je ne suis pas la même personne que j’étais des années passées.

Gisèle Small

Un public qui lui manque

À l’époque du confinement, Gisèle Small avoue que la présence du public lui manque. Cependant, elle s’amuse à publier des vidéos de prestations qu’elle fait à partir de son salon.

Cela dit, ce sont surtout les résidents des foyers pour personnes âgées qui lui manquent.

Ils aiment beaucoup la musique. C’est ce qui leur lève le moral. Comme c’est là, ils ne peuvent pas en avoir. [...] Ça me fait de la peine.

Gisèle Small

Avant la pandémie de la COVID-19, Gisèle Small présentait un concert mensuel à la résidence Au Château de Nipissing Ouest. Elle a même composé une chanson en honneur de ses résidents.

L'entrevue avec Gisèle Small a été présentée en deux parties. Pour écouter chacune de celles-ci, veuillez suivre les liens ci-dessous.

Partie 1
Partie 2

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi