•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Journée mondiale du conte : Dans l'univers féérique de Gérald Beaulieu

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Journée mondiale du conte : Dans l'univers féérique de Gérald Beaulieu

Rattrapage du vendredi 20 mars 2020
Gérald Beaulieu, artiste et conteur

Gérald Beaulieu, artiste et conteur

Photo : Avec l'autorisation de Gérald Beaulieu

Monteur de décors de théâtre, artiste en marge et conteur depuis des décennies, Gérald Beaulieu peuple sa vie et ses histoires de personnages magiques brodés d'expériences vécues. Excursion dans un monde fantasmagorique bien de Sudbury.

L'homme de 70 ansest devenu conteur par erreur, d’abord monteur de décors pour le théâtre sudburois. Le gagnant du Concours du meilleur menteur d’Azilda se dit amoureux de la langue et des « histoires vraies embellies » composées à l’oreille.

Le matin du Nord vous invite à vous tirer une bûche en cette Journée mondiale du conte pour écouter trois récits sur l’art de devenir un homme, dont trois l’ayant marqué au cours de sa vie.

Le Frère Busque : une histoire musclée... de graisse

Revenant sur un épisode de sa jeunesse dans les années 1950, Gérald Beaulieu raconte sa rencontre avec le Frère Busque. Énigmatique et sympathique, l’ancien bûcheron du sud du Québec lui apprendra quelques leçons sur la vraie force physique.

Moose, le grand chauffeur qui ne voulait pas faire mal

Gérald Beaulieu se rappelle de Moose un chauffeur de taxi et vétéran de la guerre de Corée avec peu d'expressions faciales. Face à la violence, Moose se retrouve presque paralysé.

Denis, le vaillant chauffeur jamaïcain qui ne se laisse pas faire

Dans ce troisième extrait, Gérald Beaulieu raconte l’histoire de sa rencontre avec Denis, chauffeur de taxi jamaïcain, minier de jour et chauffeur de nuit. Plongée dans les années 1960, où le racisme était monnaie courante à Sudbury.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi