•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Pour écrire la guérison

Rattrapage du mercredi 19 février 2020
Le livre de Sonia-Sophie Courdeau sur une table en bois.

Le troisième recueil de la poète Sonia-Sophie Courdeau est publié aux Éditions Prise de parole.

Photo : Radio-Canada / Daniel Aubin

Il faut nommer les traumatismes dont on souffre afin de bien les repérer et en guérir.

Intitulé Ce qui reste sans contour, ce troisième recueil marque un tournant dans la production littéraire de l’autrice originaire du Nord de l’Ontario qu’on a d’abord connue sous le nom de Sonia Lamontagne. L’achèvement du recueil et de la thèse de maîtrise en création qui la sous-tend, coïncide aussi avec son choix de changer de nom.

Sonia-Sophie Courdeau explique que, dans une première version de son manuscrit, elle adressait la parole à une partie d’elle-même qu’elle avait nommée Sophie.

J’avais l’intention de reconnecter avec la petite fille blessée en moi, mais j’ai découvert une petite fille très forte et courageuse et résiliente qui s’est tournée vers l’écriture pour survivre. [...] C’est pour ça que j’ai décidé d’ajouter Sophie à mon prénom, pour honorer cette partie-là en moi.

Sonia-Sophie Courdeau

Ce qui reste sans contour, publié aux Éditions Prise de parole, sera disponible en librairie à partir du 25 février 2020.

L’entrevue avec Sonia-Sophie Courdeau a été présenté en deux parties. Pour écouter chacune de celles-ci, veuillez suivre les liens ci-dessous.
Partie 1
Partie 2

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi