•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Georgette et Claude Hurtubise : six décennies d’amour complice...et patient

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Georgette et Claude Hurtubise : six décennies d’amour complice...et patient

Rattrapage du vendredi 14 février 2020
Un homme et une femme posent devant la caméra en tenant une photo de mariage encadrée datant des années 1960.

Georgette et Claude Hurtubise ont renouvelé leurs vœux de mariage il y a 10 ans en Jamaïque.

Photo : Radio-Canada / Martine Laberge

Pour la Saint-Valentin, l'équipe du Matin du Nord vous présente Georgette et Claude Hurtubise, deux octogénaires mariés depuis 60 ans. Leur secret? La confiance, l'amour... et la patience.

Au téléphone, Georgette Hurtubise pousse quelques notes sur l’air d’Un Coin du Ciel. Son mari, Claude, l’écoute attentivement.

C’est une belle chanson d’amour qu’on aime beaucoup. On a dansé sur cela lors de notre soirée de mariage,précise cette dernière.

Photo en noir et blanc d'un couple se tenant la main dans les années 1960.

Claude et Georgette Hurtubise lors de leur fiançailles en 1960.

Photo : Radio-Canada / Martine Laberge

Leur rencontre remonte six décennies plus tôt, lors d’une soirée organisée par la famille de Mme Hurtubise. Les deux tourtereaux se retrouvent alors après plusieurs années, les deux s’étant connus à l’école plus jeunes.

Sa famille avait une ferme, j’avais peut-être 14, 15 ans à l’époque. Son frère allait me reconduire, se rappelle-t-elle.

Après avoir vécu à Azilda et à Coniston, ils choisissent de vieillir à Sudbury. Le 8 février, les deux amoureux célébraient leur 60e anniversaire de mariage en compagnie de leurs 7 enfants et 15 petits-enfants.

Des temps qui ont beaucoup changé

Et leur vie est bien remplie avec la chasse à la perdrix, la pêche, quelques parties de jeux de société ainsi que des séances d’exercices ; Georgette et Claude Hurtubise font tout ensemble.

Ça (les jeunes) sort tout seul maintenant. À chaque fois que mon mari sortait, j’allais toujours avec lui. Ce n’est plus comme avant, raconte Mme Hurtubise.

Car pour eux, le vrai amour c’est une question de patience, d’amour et de… confiance.

Il y a toujours un qui n’est pas d’accord avec l’autre, mais il faut s’accorder ensemble, conclut-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi