•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quand le réchauffement climatique favorise l'agriculture

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Quand le réchauffement climatique favorise l'agriculture

Rattrapage du mercredi 12 février 2020
Michel Simard

Michel Simard insiste sur l'importance d'être à jour en matière de progrès technologiques en agriculture.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Projean

Le producteur et agronome Michel Simard a passé une bonne partie de sa vie... dans les patates! Et même aujourd'hui, à 65 ans, il insiste sur l'importance de se tenir au courant des nouvelles technologies.

Michel Simard a grandi au sein d'une famille productrice de pommes de terre.

Il ne tarit pas de mots sur l'importance de la conférence annuelle de la Northern Ontario Farm Innovation Alliance, qui se déroule mercredi et jeudi dans le Grand Sudbury.

Malgré sa longue expérience en agriculture et même si les pommes de terre ne seront pas au cœur des discussions, il insiste sur l'importance de cette rencontre.

On a une mise à jour des nouvelles technologies, parce que le domaine de l'agriculture a beaucoup avancé. Et pour que les entreprises réussissent, il faut se garder à jour.

Michel Simard, agronome et producteur de pommes de terre
Un document de la conférence agricole.

Réunir tous les intervenants du milieu agroéconomique du nord de l'Ontario : voilà l'objectif de la conférence sur l'agriculture qui se déroule dans le Grand Sudbury.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Projean

Varié

Des acteurs du secteur agricole de partout dans le Nord de l'Ontario sont présents à l'événement, qui porte sur le thème Sharing Knowledge, Growing Together.

Les sujets à l'ordre du jour sont nombreux : du marketing du boeuf local à la gestion du compost, en passant par la place des femmes en agriculture et à l'importance des abeilles dans l'écosystème.

Michel Simard souligne aussi l'importance d'adopter des pratiques agricoles plus écologiques, comme la réduction de la consommation d'eau dans les champs.

Il faut protéger nos cultures, mais il faut être plus efficace. Dans la nouvelle technologie, on a des attrapes à spores, qui identifient la présence de mildiou et la brûlure alternarienne, les deux grosses maladies au Canada.

Michel Simard, agronome et producteur de pommes de terre
Une des dernières patates dans un champ...

La culture de la pomme de terre est très populaire dans la région du Grand Sudbury.

Photo : Radio-Canada/Frédéric Projean

Réchauffement climatique

Contrairement aux croyances populaires, l'agronome croit que le réchauffement climatique peut avoir des conséquences positives pour l'agriculture dans le Nord de l'Ontario.

Avoir des hivers plus doux permettrait de rallonger la saison de l'agriculture, et de produire de nouvelles variétés de légumes, insiste Michel Simard.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi