•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Chronique politique : de l'importance du bilinguisme des chefs de partis et d'un nouvel ambassadeur à Washington

Rattrapage du jeudi 30 janvier 2020
Joël-Denis Bellavance

Joël-Denis Bellavance, chef de bureau à Ottawa pour le journal La Presse

Photo : Courtoisie

Dans sa plus récente chronique de politique fédérale, le chef de bureau parlementaire de La presse à Ottawa et chroniqueur à l'émission Le matin du Nord, Joël-Denis Bellavance, a rappelé l'importance pour les chefs de partis nationaux de savoir s'exprimer dans les deux langues officielles.

Le chroniqueur a cependant fait valoir que le candidat à la chefferie du Parti conservateur Peter MacKay, critiqué pour son piètre niveau de français dans une vidéo marquant son entrée dans la course à la chefferie, a plus d'aisance dans la langue de molière que ce que laisse croire sa vidéo.

Le chroniqueur aborde aussi le manque de représentation stable du Canada à Washington, en rappelant que le premier ministre Justin Trudeau n'a toujours pas nommé un nouvel ambassadeur du Canada à Washington.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi