•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La prochaine Nuit émergente se précise

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

La prochaine Nuit émergente se précise

Rattrapage du vendredi 10 janvier 2020
Image dessiné d'un tyrannosaure et d'un astéroïde; le logo de la Nuit émergente 2020.

La prochaine Nuit émergente se tiendra le vendredi 27 mars 2020, au Collège Boréal à Sudbury.

Photo : La Slague

C'est l'image d'un tyrannosaure rex et d'un astéroïde qui accompagne l'annonce d'une première grande tranche des artistes qui seront de la programmation de la 8e Nuit émergente au Grand Sudbury.

Organisée par la Slague du Carrefour francophone, la Nuit émergente se veut toujours une soirée où le public déambule entre six scènes sur les lieux du Collège Boréal, pour y découvrir toute une gamme d’artistes représentant plusieurs genres de musique.

Laurence Nerbonne, Le Couleur et Bon enfant

En plus de la musique électronique minimaliste de Laurence Nerbonne, dont la participation à la Nuit émergente avait été annoncée au lancement de saison de la Slague, les spectateurs auront aussi droit à l’électro-pop du trio québécois Le Couleur.

Pour ce qui est de Bon Enfant, un groupe qui compte plusieurs membres de la formation endiablée Canailles, ça sera l’occasion de voir sur scène les compositions de leur premier album qu’on retrouve dans plusieurs palmarès de fin d’année 2019.

Bon enfant, c’est proche de Canailles qui est venu souvent à Sudbury. Daphne Brisson, la chanteuse, a une voix très particulière. C’est très Fleetwood Mac-ish. [...] C’est une vraiment belle collusion de sonorités. J’ai hâte de voir ce que ça donne sur scène parce que [Daphne Brisson], elle déplace de l’air.

Stéphane Gauthier, Directeur général et culturel du Carrefour francophone

Une place pour les groupes locaux

Artiste en résidence de la Slague pour l'année 2019-2020, le sudburois McLean (alias Simon Jutras) présente son spectacle « Une dernière fois ». Avec l’appui de Mathieu D. Landry à la batterie et Max P. House aux synthétiseurs, le trio se donne la tâche de faire valoir l’album « Une dernière fois » de McLean qui a remporté le prix du Meilleur Album au gala Trille Or.

Un groupe qui fait toujours fureur dans les salles du Grand Sudbury, Magic Pelvis est un groupe de rock instrumental expérimental.

Le.Panda : récipiendaire du Prix de la Nuit émergente

Au Festival international de la chanson de Granby, la Slague du Carrefour francophone remet un prix qui assure au récipiendaire une place à la prochaine Nuit émergente. Voilà ce qui explique la présence du multi-instrumentiste Le.Panda.

C’est le prix qu’on a remis au festival Granby. C’était le grand gagnant du festival Granby. Il est nu-pied sur scène. C’est un chanteur de rue. Il n’est passé par aucun festival. Il a été refusé à La voix, mais il a vraiment charmé parce qu’il fait tout sur scène. C’est vraiment un bonimenteur.

Stéphane Gauthier, Directeur général et culturel du Carrefour francophone

Selon M. Gauthier, c’est un artiste qui devrait se démarquer particulièrement bien à la Nuit émergente, étant donnée la grande proximité entre le public et les artistes. « À la Nuit émergente, on est cinq ou dix pieds des artistes, dit-il. Avec un artiste comme ça, on est vraiment dans une bulle. »

Place à la Brunante

Pour une première fois, les groupes qui participent à la Brunante des Concerts la Nuit sur l’étang seront de la programmation de la Nuit émergente. Pour les jeunes musiciens franco-ontariens qui participent à la série annuelle d’ateliers de formation, ça sera l’occasion de prendre connaissance des réalités du monde la musique professionnelle.

Une nuit émergente… et dansante!

Le groupe montréalais Sonido Pesao saura certainement faire danser les spectateurs avec sa musique latino agrémentée de cuivres et de nombreuses percussions.

Dans un tout autre registre, ceux qui s’intéressent à la danse plutôt scénique pourront participer à un projet de chorégraphies issues de vraies rencontres humaines avec la compagnie de danse poético-urbaine Ample Man Danse.

À suivre…

Quatre autres groupes seront dévoilés au début du mois de mars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi