•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Aristide et Denys : la rencontre de deux pères

Audio fil du mardi 5 novembre 2019
Artistide Kambo et Deny Tremblay tiennent chacun une hache.

Artistide Kambo et Deny Tremblay ont fait connaissance en participant à une session de lancer de la hache.

Photo : Radio-Canada

Le deuxième jumelage pour souligner la Semaine nationale de l'immigration francophone a réuni Aristide Kambo est originaire du Tchad. Denys Tremblay de North Bay.

Les deux pères de famille se sont rencontrés pour la première fois pour prendre part au lancer de la hache dans un bar du Grand Sudbury.

Au fil de la conversation, les deux pères ont partagé des moments de leur vécu. Denys Tremblay a demandé à Aristide Kambo ce qu'il l'a poussé à quitter son pays natal, où il fait souvent plus de 40 degrés Celsius.

Chaque jour est un nouveau jour. Il faut aller à la découverte de ce qui se passe autour de soi. Donc, la raison principale qui m’a fait venir ici c’est l’éducation des enfants. On veut qu’ils grandissent dans un autre univers qu’ils découvrent ce qu’il se passe autour d’eux et c’est ça que qui est important.

Aristide Kambo

Aristide Komba souhaite lever les barrières des pensées et des préjugés.

Aristide Kambo

Aristide Kambo souhaite lever les barrières des pensées et des préjugés.

Photo : Radio-Canada

Quand nous venons de l’Afrique, pour certaines personnes c’est facile, mais pour d’autres, ils restent dans leurs carquois. C’est-à-dire, on s’enferme sur soi-même.

Aristide Kambo

Les deux pères se sont rencontrés pour la deuxième fois dans le studio de Radio-Canada à l’émission Le matin du Nord, pour discuter de leur rencontre. De nature plus timide, Denys Tremblay affirme que cette rencontre a changé quelque chose chez lui.

Denys Tremblay

Denys Tremblay a été interpellé par les réflexions d'Aristide Komba.

Photo : Radio-Canada

Depuis deux, trois jours, j’ai la voix d’Aristide en écho dans ma tête qui dit: “Levez les barrières!” et le plus important c’est d’approcher la rencontre des humains. Ça résonne dans ma tête depuis quelques jours.

Denys Tremblay

Pour la Semaine nationale de l’immigration francophone, Le matin du Nord a voulu mieux connaître les nouveaux arrivants du Nord ontarien avec jumelage. L’idée du projet c’est de réunir une personne nouvellement arrivée avec quelqu’un de bien établi à Sudbury pour qu’ils puissent apprendre à se connaître. Ce projet est fait en collaboration avec Moïse Zahoui du Réseau de soutien à l’immigration francophone du Nord de l’Ontario.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi