Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Martine Laberge avec une chemise grise et un pantalon noir
Audio fil du mardi 29 octobre 2019

Spectacle de danse contemporaine à Hearst

Publié le

Un montage de photos présentant de la danse néo-traditionnelle.
Le spectacle « Kira » de la compagnie de danse Lua Shayenne Dance Company est présenté à la Place des arts de Hearst le mardi 29 octobre.   Photo : Lua Shayenne Dance Company

Avec son spectacle Kira, la compagnie de danse Lua Shayenne Dance Company a voulu présenter « une idée différente de la danse africaine. »

Il n'y a pas de danse africaine, dans le sens que l'Afrique est un continent entier et pour moi c'est de la danse contemporaine.

Lua Shayenne

Le spectacle, développé avec le chorégraphe de renommée internationale Fara Tolno, montre cependant l’influence des rythmes, des arts et du mouvement qui sont issus du continent africain.

Le spectacle fait allusion, entre autres, aux influences africaines sur le hip-hop et la house music.

Un spectacle pour la mère Terre

Le spectacle Kira raconte, de façon abstraite, le cycle de l’humanité. En gros, ce cycle se résume à la dissolution et le rétablissement des liens sacrés entre l’humanité et la nature.

Je voulais parler de notre connexion avec la mère Terre, mais aussi du manque de connexion, peut-être, entre êtres humains.

Lua Shayenne

C’est une histoire qui est racontée par l’évocation au lieu d’un fil narratif traditionnel. L’essentiel, selon Lua Shayenne, passe par l’émotion.

Pour moi, la danse, elle doit toucher. Elle doit toucher le coeur. Elle doit toucher les esprits.

Lua Shayenne

Le spectacle de danse Kira est présenté à la Place des arts de Hearst ce mardi 29 octobre.

Chargement en cours