•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aborder la santé mentale grâce à l'art visuel

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Aborder la santé mentale grâce à l'art visuel

Audio fil du jeudi 8 août 2019
Photo d'une jeune femme dans un studio de radio.

Danielle Provencher et son amie Soheila Homayed sont les l'instigatrices du projet Messy Minds.

Photo : Radio-Canada / Michel Laforge

Parler de santé mentale de façon positive, c'est ce que voulaient faire Danielle Provencher et Soheila Homayed lorsqu'elles ont imaginé le projet de livre collaboratif Messy Minds.

C’est jeudi, à 17 h 30, à La Fromagerie de Sudbury, que sera lancé le livre. Ses auteurs ont demandé au public de leur envoyer leurs photos, leurs toiles, leurs dessins, leurs poèmes et leurs témoignages entourant la santé mentale.

Le projet est né quand deux amies, Danielle Provencher et son amie Soheila Homayed, étaient aux études postsecondaires. Elles se sentaient isolées de leurs amis et de leurs familles alors qu’elles vivaient des choses difficiles : le stress des études, les premières peines d’amour, etc. Elles se sont dit que si elles vivaient ces émotions-là, d’autres étudiants les vivaient aussi. C'est à ce moment-là que l'idée d'un livre a vu le jour.

Photo d'une promenade en bois au bord du lac Ramsay à Sudbury, Ontario.

Cette photo de Jessica Mick fait partie du projet de livre collaboratif Messy Minds qui veut aborder la santé mentale.

Photo : Jessica Mick, courtoisie

Plus tard, elles ont étendu le projet pour inclure le public général. Au total, c’est plus de 500 personnes qui ont répondu à leur appel, surtout de Sudbury, mais d’un peu partout également.

Aborder la santé mentale de façon positive

Danielle Provencher affirme toutefois qu’elle voulait que le livre aborde également les aspects positifs entourant la santé mentale afin d’aider ceux qui ont des défis à s’en sortir.

J’ai moi-même des problèmes avec la santé mentale, affirme Danielle Provencher, en ajoutant qu’elle a dû prendre une année de pause de ses études postsecondaires afin de se soigner. Ironiquement, le projet Messy Minds a été thérapeutique et lui a permis de témoigner au sujet de ses propres défis. Elle dit que les témoignages qu'elle a reçus pour le projet l'ont inspiré à mettre ses idées sur papier.

Elle sourit en disant qu’elle est maintenant de retour aux études et qu'elle entamera sa troisième année en conception graphique au Collège Cambrian à l’automne.

Photo de feux d'artifices à la tombée du jour.

Cette photo de Braeden Martel fait partie du projet de livre collaboratif Messy Minds.

Photo : Braeden Martel, courtoisie

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi