•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un tomodensitomètre comme cadeau de retraite

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Un tomodensitomètre comme cadeau de retraite

Audio fil du jeudi 25 juillet 2019
La directrice générale de l'Hôpital Notre-Dame de Hearst, Lynda Morin.

La directrice générale de l'Hôpital Notre-Dame de Hearst, Lynda Morin, montre des images d'un tomodensitomètre.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

À quelques mois de la retraite, il semble bien que la directrice générale de l'Hôpital Notre-Dame à Hearst, Lynda Morin, atteigne l'objectif qu'elle s'était fixé à son entrée en poste : voir enfin un appareil de tomodensitométrie (ct scan) au centre hospitalier.

Les travaux de construction vont bon train pour préparer l'hôpital à accueillir cet appareil. Le département d'imagerie médicale a été complètement reconstruit.

Du plomb a notamment été inséré dans les murs.

Lorsqu'il sera fonctionnel, le tomodensitomètre révolutionnera la façon de prodiguer les soins dans cette communauté francophone du nord de l'Ontario.

Ça sauve des vies. C'est utilisé pour des blessures vraiment sérieuses. Si tu es accidenté, le ct scan peut te dire s'il y a un saignement. Ça va être utilisé aussi pour les ACV.

Lynda Morin, directrice générale, Hôpital Notre-Dame

Recrutement

Plus de 60% des transferts de patients de l'hôpital de Hearst vers l'hôpital de Timmins sont effectués pour pouvoir utiliser le tomodensitomètre.

C'est un trajet de 3 heures de route et Lynda Morin souligne que chaque minute compte, spécialement dans les cas d'ACV.

Sa présence entre les murs de l'hôpital de Hearst contribuera aussi au recrutement de personnel qualifié, selon la directrice générale.

Si on veut attirer un chirurgien dans la communauté, ils utilisent ça maintenant. C'est un outil de travail pour eux. Plusieurs d'entre eux n'opèrent pas sans ct scan.

Lynda Morin
Discours de la directrice-générale de l'Hôpital Notre-Dame de Hearst, Lynda Morin.

La directrice générale de l'Hôpital Notre-Dame, Lynda Morin, fait valoir l'importance du tomodensitomètre et de la campagne de financement pour l'acquérir.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Bientôt

L'hôpital de Hearst a demandé le tomodensitomètre au ministère de la Santé de l'Ontario il y a 2 ans. La communauté a recueille 1,7 million $ pour se le procurer.

Des technologues devront maintenant se rendre en Californie pour de la formation, pour être en mesure de l'utiliser à sa pleine capacité.

La construction de l'appareil se déroule bien, et il devrait être fonctionnel d'ici la fin du mois de septembre ou le début du mois d'octobre.

Retraite

Lynda Morin oeuvre à l'hôpital Notre-Dame depuis 35 ans, dont les 3 dernières comme directrice générale. Elle quittera pour la retraite très bientôt.

Des annonces ont été publiées dans les journaux canadiens dans les dernières semaines pour lui trouver une successeure ou un successeur, qui devra assurément être francophone souligne-t-elle.

C'est un gros défi, mais c'est le fun parce que c'est une petite ville. Tout le monde se connaît. On a une équipe super. Cette personne-là va voir de tout.

Lynda Morin, directrice générale, hôpital Notre-Dame

Temps libre

Devenue grand-maman récemment, elle compte profiter de la vie de famille, mais pas avant d'être assuré que le tomodensitomètre qui lui est si cher est bel et bien en fonction à l'hôpital.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi