Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Martine Laberge avec une chemise grise et un pantalon noir
Audio fil du vendredi 19 juillet 2019

Le « Woodstock du Nord » bat son plein

Publié le

Installation d'une scène extérieure au bord de la rivière Sturgeon
C'est le dixième anniversaire du festival River and Sky à Field dans le Nord de l'Ontario. Des centaines de campeurs et amateurs de musique sont réunis jusqu'à dimanche.   Photo : Radio-Canada / Patrick Wright

Ça veille tard à ce qui est considéré comme le « Woodstock du nord de l'Ontario! ». Il y avait encore de la fumée qui émanait du feu de camp lors du passage du journaliste culturel du Matin du Nord, Daniel Aubin, vers 8 heures vendredi matin.

Un des fidèles du festival musical qui se déroule à Field, à environ une heure de Sudbury, Pierre Laframboise, confirme qu'il y a eu de la musique sur le terrain de camping jusqu'à 4 heures du matin!

La musique était si belle! Il y avait de la danse. Il y avait un groupe, Altin Gün, des Pays-Bas, avec un funk. On ne pouvait pas ne pas danser!

Pierre Laframboise, festivalier

Musique

Le festival River and Sky se déroule au terrain de camping Fisher's Paradise depuis 10 ans, en bordure de la rivière Sturgeon.

Plus d'une trentaine de groupes et d'artistes vont se succéder sur la scène jusqu'au dimanche 21 juillet, dont le francophone Matt Thibeault.

Un jeune homme debout sur le sable devant une rivière.
Matt Thibeault de North Bay en Ontario est l’un des artistes qui a donné un spectacle dans le cadre du festival River and Sky. L’événement se poursuit jusqu’à dimanche à Field, aux abords de la rivière Sturgeon. Photo : Radio-Canada/Daniel Aubin

Je pense que ma musique a une atmosphère plus alternative qui peut plaire aux gens qui aiment la nature.

Matt Thibeault, auteur-compositeur-interprète, en spectacle à midi 30 le 19 juillet.

Année charnière

River and Sky, pour sa 11e édition, en 2020 sera à un tournant dans son histoire.

Même s'il attire de plus en plus d'adeptes, ses organisateurs prévoient déjà être privés d'une subvention de 20 000 $ l'an prochain.

Ils devront donc être créatifs dans leur quête de commanditaires, disent-ils, sans dénaturer l'aspect « underground » de l'événement.

Chargement en cours