Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Martine Laberge avec une chemise grise et un pantalon noir
Audio fil du jeudi 6 juin 2019

Des épiceries donnent leurs pertes à une banque alimentaire 

Publié le

Carole Renaud et son panier de pêches.
Carole Renaud montre un exemple des fruits remis par des commerces de la région de Nipissing Ouest.   Photo : Radio-Canada / Frédéric Projean

Les dirigeants d'une banque alimentaire du nord de l'Ontario n'ont rien contre les aliments non périssables. Mais depuis maintenant trois mois, ils se réjouissent de pouvoir offrir des produits frais sur une base régulière, grâce à plusieurs commerçants locaux.

Un texte de Frédéric Projean

Le programme secours alimentaire a été mis en place par la banque alimentaire de Nipissing Ouest, une communauté d'un peu plus de 14 000 personnes à l'est du Grand Sudbury.

Quatre commerces de la région se sont engagés à remettre à l'organisme leur nourriture qui, autrement, se retrouverait à la poubelle.

Avant ce programme, un commerçant qui trouvait une seule pomme « pourrie » dans un sac, la jetait aux ordures.

Maintenant, ce sac de pommes se retrouve dans les mains des bénévoles de la banque alimentaire, qui font le tri et qui remettent ensuite ces produits encore frais à leurs bénéficiaires.

Plutôt que de leur donner juste des boîtes de conserve, on peut leur donner de la nourriture fraîche, des salades, du pain. Les gens mangent mieux.

Carole Renaud, vice-présidente de la Banque alimentaire de Nipissing Ouest
Des pommes affichées en solde dans un présentoir.
Plusieurs denrées alimentaires sont récupérées grâce à cette initiative. Photo : Radio-Canada/Pierre Verrière

Pauvreté

La banque alimentaire de Nipissing Ouest a augmenté considérablement ses heures d'ouverture au cours des dernières semaines.

Ouverte seulement une fois par mois sur la rue Third, à Sturgeon Falls, elle accueille maintenant les gens dans le besoin quatre fois par mois, en plus d'avoir un nouveau point de service au centre de santé de la municipalité.

Ça démontre que la pauvreté est grande dans Nipissing Ouest. Il y a assez de gens dans la misère. Ils ont besoin d'un coup de main.

Carole Renaud

L'organisme a remporté un prix

Lors de la visite du Matin du nord à la banque alimentaire de Nipissing Ouest, un trophée en verre trônait sur une table.

Le prix de l'entreprise de service sans but lucratif de l'année leur a été remis au début du mois de mai, par la Chambre de commerce de la municipalité.

Carole Renaud et le trophée
Carole Renaud espère que les commerçants présents au gala de la Chambre de commerce ont été davantage sensibilisés à l'importance de la banque alimentaire, grâce à cette nomination. Photo : Radio-Canada/Frédéric Projean

Finalement, on est reconnu pour tout le travail qu'on fait. Pour tous nos bénévoles, c'est une bonne tape dans le dos, souligne fièrement Carole Renaud.

Chargement en cours