Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Martine Laberge avec une chemise grise et un pantalon noir
Audio fil du mercredi 5 juin 2019

Les rassemblements « geek », un sanctuaire d’amitié

Publié le

Des chauve-souris colorées en peluche.
Rose-Anne Gagné et sa partenaire Lisa Bellaire fabriquent des chauve-souris en peluche pour le Graphic Con à Sudbury.   Photo : Rose-Anne Gagné

Cette fin de semaine aura lieu le cinquième Graphic Con à Sudbury, un rassemblement de culture geek, organisé par la bibliothèque municipale du Grand Sudbury, dont l'objectif est d'encourager la littératie chez les jeunes. Si l'événement tournait autour du roman graphique à l'origine, il a pris de l'ampleur depuis sa première mouture pour faire de la place à la culture geek de tous les horizons.

Une dessinatrice de Sudbury

Rose-Anne Gagné, 29 ans, est originaire de Chapleau, mais habite à Sudbury depuis une dizaine d’années. C’est son amour pour le dessin qui l’a amenée à Sudbury pour étudier en animation 2D/3D au Collège Boréal.

Sauf qu’elle n’était pas friande de l’informatique ni de la polyvalence exigés dans le domaine, ce qui l’a poussée à poursuivre une autre avenue de carrière.

Il faut être bon dans toutes les affaires. Moi puis les ordinateurs… ouf! Moi c’est le [dessin] traditionnel que j’aime explique-t-elle.

Ça ne l’a pas empêchée de faire valoir ses talents d’artiste dans la sphère publique. Rose-Anne Gagné dessine en direct sur sa page Youtube, RoDraws, depuis une dizaine d’années et compte plus de 5000 abonnés. Avec sa partenaire d’affaires, Lisa Bellaire (alias JewelsChan), elles fabriquent des toutous en peluche inspirés par les univers geek qui les font rêver.

Un lieu de communauté

Pour Rose-Anne, la culture geek a quelque chose de rassembleur et de communautaire.

Qu’est-ce qui l’intéresse le plus? Les gens, dit-elle. L’illustratrice explique qu’elle a subi de l’intimidation dans sa jeunesse. C’est l’univers geek qui lui a permis de rencontrer des gens avec qui elle avait des affinités et de se faire des amis.

C’est comme le sport [pour d’autres]. Ça peut être un étranger, mais quand tu vois qu’ils prennent pour la même équipe on se dit “yeah!”  rigole-t-elle.

Le Graphic Con aura lieu à l’aréna du centre-ville de Sudbury de 10h à 18h samedi.

Chargement en cours