Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Martine Laberge avec une chemise grise et un pantalon noir
Audio fil du mardi 21 mai 2019

Gillian Misener: La voix des députés francophones au parlement canadien

Publié le

Gillian Misener derrière un micro.
Gillian Misener se considère encore comme une fière nord-ontarienne.   Photo : Radio-Canada / Frédéric Projean

Nulle en mathématiques et en sciences, mais passionnée de littérature et de langues, une interprète au parlement canadien doit une fière chandelle à son conseiller en orientation d'Iroquois Falls, un certain M. Allan.

Gillian Misener a appris l'existence de la profession de traductrice (et qui allait éventuellement la mener vers celle d'interprète) grâce à lui, à l'âge de 16 ans.

Ayant grandi dans une famille anglophone, elle a choisi de s'expatrier à l'Université Laval à Québec pour ses études universitaires.

La ville de Québec était aussi parfaite pour parfaire sa langue seconde, explique Gillian Misener.

De Québec à Ottawa

Après une vingtaine d'années à Québec, elle a mis le cap sur Ottawa pour se spécialiser en interprétation.

Aujourd'hui, dans l'enceinte du parlement canadien, c'est à elle et à ses collègues que revient la tâche de traduire en anglais les propos des parlementaires francophones.

Cette tâche, elle doit l'accomplir en direct, toujours avec le mot juste, sans connaître à l'avance les sujets qui seront abordés, et à travers la cacophonie qui règne parfois à la Chambre des communes.

Ce n'est pas naturel d'écouter quelqu'un et de parler par-dessus! C'est fatigant pendant n'importe quelle affectation, mais la période de questions implique un stress additionnel.

Gillian Misener, interprète au parlement canadien
Gillian Misener, interprète
Gillian Misener est originaire d'Iroquois Falls. Elle est interprète au parlement canadien. Photo : Radio-Canada/Frédéric Projean

Vecteur de communication

Même si chaque mot est important, Gillian Misener ne changerait de place avec personne! Elle aime être au coeur de l'action.

Chaque jour lui permet de découvrir de nouvelles choses, dans une foule de domaines.

Je me sens comme le vecteur, le véhicule de communication entre deux personnes qui se parlent.

Gillian Misener, interprète au parlement canadien
Gillian Misener assise devant une télévision.
Être interprète est très exigeant mentalement, selon Gillian Misener. Photo : Radio-Canada/Frédéric Projean

Valorisant
En plus d'oeuvrer au parlement canadien, la profession de Gillian Misener lui a donné l'occasion d'effectuer des « voyages incroyables »: du nord du Canada... jusqu'à l'Afghanistan, avec le comité de la défense du parlement.

Chargement en cours