Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Martine Laberge avec une chemise grise et un pantalon noir
Audio fil du mardi 14 mai 2019

« On est réveillé à toutes les heures à entendre le son des pompes » : la région de Mattawa aux prises avec les inondations

Publié le

Danny More est découragé.
Danny Moore multiplie les pompes dans son domicile, pour éviter le pire à la suite des inondations.   Photo : Radio-Canada / Jean-Loup Doudard

Le résident de Mattawa, Danny Moore ne dort plus depuis un peu plus d'une semaine, moment où en pleine nuit l'eau s'est mise à infiltrer le sous-sol de la maison familiale.

En entrevue au Matin du Nord, Danny Moore a raconté que la maison n'est pas assurée en cas d'inondations.

On se croise les doigts que ça ne va pas empirer.

Danny Moore, sinistré
La maison de Danny Moore est complètement inondée!
La maison de Danny Moore est complètement inondée! Photo : Radio-Canada/Jean-Loup Doudard

Pompes

Le couple Moore a installé 8 pompes, qui retirent l'eau jour et nuit depuis 8 jours.

« Il y en a partout dans la maison, dans la cave, dehors aussi » a-t-il raconté à l'animatrice Martine Laberge.

Une résidence inondée
Plusieurs résidences sont inondées à Mattawa, en raison de la crue printanière. Photo : Radio-Canada/Michel Aspirot

Des millions de dollars

Le maire de Mattawa, Dean Backer, estime par ailleurs qu'une vingtaine de maisons en tout sont touchées par les inondations et il évalue le coût des dommages à environ 2 à 3 millions de dollars.

La famille Moore surveille la situation de près et craint le pire puisque la société de conservation North Bay-Mattawa prévoit que le niveau de la rivière des Outaouais devrait monter de 23 centimètres au cours des prochains jours alors que la neige continue à fondre plus au nord.

Chargement en cours