Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Martine Laberge avec une chemise grise et un pantalon noir
Audio fil du mardi 23 avril 2019

Les coups de coeur littéraires de l'équipe du Matin du Nord

Publié le

Une pile de livres
Les coups de coeurs de l'équipe du Matin du Nord   Photo : Radio-Canada / Damien Grapton

L'équipe du Matin du Nord a souligné la Journée mondiale du livre et du droit d'auteur en partageant leurs coups de coeur littéraires avec les auditeurs et auditrices du Nord de l'Ontario.

Le réalisateur associé, Damien Grapton a dévoré La bête à sa mère de l'auteur québécois slameur et travailleur social David Goudreault. Damien a aimé le personnage antihéros de l'auteur qui décrit avec beaucoup de naïveté son quotidien glauque. C'est quelqu'un qu'on a envie de détester, il est sexiste, il est raciste, il est violent, alcoolique, drogué. (...) malgré tout ça, on n'arrive pas à le détester., explique-t-il.

Daniel Aubin a choisi pour sa part de nous parler de son attachement à l'oeuvre de Patrice Desbiens, dont son recueil Poèmes anglais, qu'il a acheté à la librairie Black Cat à Sudbury à l'été de l'an 2000. Daniel avoue avoir été beaucoup inspiré par l'oeuvre qui, en quelque sorte, l'a amené à devenir lui-même écrivain.

Juliane Breton souhaitait partager son amour du Monde de Charlie de Stephen Chbosky, son livre préféré. Selon Juliane, la luminosité de l'histoire repose sur la résilience du personnage principal Charlie qui, confronté au suicide de son meilleur ami, réussit à trouver le bonheur autour de lui.

Martine Laberge a choisi de parler du livre qu'elle lit ces jours-ci: Les Porteurs d'eau d'Atik Rahimi. Martine apprécie particulièrement l'univers de l'auteur originaire de l'Afghanistan qui a remporté le Goncourt 2008 pour Singué Sabour, un récit qu'elle avait beaucoup aimé.

Chargement en cours