Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Martine Laberge avec une chemise grise et un pantalon noir
Audio fil du jeudi 14 mars 2019

Modernisation des installations de NORCAT à Onaping Falls

Publié le

Tom White et Hugh Kruzel dans un des simulateurs de NORCAT
Tom White, gérant de la formation par simulation, et Hugh Kruzel, agent de liaison communautaire chez NORCAT   Photo : Radio-Canada / Damien Grapton

Le Centre de développement technologique du Nord-Est, ou NORCAT, modernise ses installations souterraines près de Onaping Falls.

NORCAT a installé un centre de formation pour les mineurs dans une ancienne mine dans la banlieue au Nord-Ouest de Sudbury. Mais depuis trois ans, l’achalandage est à la hausse et les installations ne répondent plus aux besoins.

Hugh Kruzel, l’agent de liaison communautaire de NORCAT explique que les installations actuelles ont un aire temporaire.

Ça demande un édifice permanent pour cette construction, explique-t-il.

Il estime que les travaux devraient être terminés à la fin de l’année 2019.

De la formation en réalité virtuelle

Dans le centre de formation de NORCAT à Sudbury, les employés de minières peuvent profiter de simulations de l’utilisation de l’équipement lourd.

Un des enseignants, c’est Tom White qui a une cinquantaine d’années d’expérience derrière les contrôles des grosses machines, tel les boulonneuses, les forreueses et les chargeurs.

On a deux simulateurs. On essaye de montrer aux gens comment travailler avec les machines. Faut enseigner comment se rendre pour ne pas les casser et pas se faire mal, élabore-t-il.

Les simulateurs offrent des statistiques précises sur le rendement des apprentis, ce qui permet aux formateurs de bien identifier les corrections à apporter.

La leçon la plus importante de Tom White, celle qu’il affiche sur une pancarte dans le centre de formation : garder le contrôle de sa machine en tout temps.

S’il faut que tu parles à un juge, puis expliquer que t’étais pas en contrôle de ta machine, c’est de ta faute. Pas la mienne, lance-t-il.

M. White estime que le centre de formation fait de 20 à 22 jours d’enseignement par mois.

Chargement en cours