Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Martine Laberge avec une chemise grise et un pantalon noir
Audio fil du mercredi 30 janvier 2019

Un détecteur de veines pour éviter beaucoup de peine

Publié le

Des veines d'une main sous un éclairage vert.
Le détecteurs de veines est rapidement devenu un outil de travail important pour le personnel infirmiers d'Horizon Santé-Nord (HSN).   Photo : Radio-Canada / Frédéric Projean

Les « piqûres inutiles » aux bébés et aux enfants seront bientôt chose du passé dans un hôpital du Nord de l'Ontario.

Les infirmières du département de pédiatrie et de néo-natalogie d'Horizon Santé-Nord de Sudbury peuvent maintenant compter sur un nouvel appareil, qui leur permet de voir clairement les veines de leurs jeunes patients avant d'insérer leur aiguille.

Même s'il n'est utilisé que depuis deux semaines, l'appareil « VeinViewer » a déjà changé considérablement le quotidien du personnel infirmier de l'hôpital.

Il a surtout rendu leur travail beaucoup plus facile.

Ça te fait sentir un peu moins coupable de piquer les enfants, parce que tu sais qu'il y a une veine là, et que tu ne piques pas sans aucune raison.

Ashley Gélinas, infirmière à l'Unité des soins intensifs néonatals et à l'Unité de pédiatrie à Horizon Santé-Nord
Ashley Gélinas et Ashley Kennelly avec en leur milieu le VeinViewer.
Ashley Gélinas et Ashley Kennelly oeuvrent à l'Unité de soins intensifs néonatals et à l'Unité de pédiatrie d'HSN. Elles adorent leur nouvel outil de travail. Photo : Radio-Canada/Frédéric Projean

Populaire

L'infirmière souligne que plusieurs enfants reviennent régulièrement à l'hôpital pour divers traitements. L'injection intraveineuse est souvent la meilleure façon de les hydrater.

Le « VeinViewer » permet de réduire leur niveau d'anxiété, ajoute Ashley Gélinas.

La fondation Enfants Néo de l'hôpital Horizon Santé-Nord, a acheté deux appareils « Vein Viewer » au coût de 20 000 $ chacun. Leur financement provient directement des dons recueillis dans le cadre de l'initiative « Mardi, je donne », qui se déroule dans les jours qui suivent le vendredi fou (Black Friday).

Pour l'instant, un des appareils et à l'unité pédiatrique, et l'autre est situé à la clinique communautaire de l'hôpital.

« Ce serait avantageux que les services d'urgences, et même les salles d'opération en aient aussi », affirme l'infirmière Ashley Kennelly.

Chargement en cours