Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Martine Laberge avec une chemise grise et un pantalon noir
Audio fil du mercredi 16 mai 2018

Analyse des trois nouvelles circonscriptions électorales du nord

Publié le

Une main dépose un bulletin de vote dans une urne.
Quelque 470 bureaux de vote seront ouverts dimanche.   Photo : iStock

Les élections ontariennes comptent une grande nouveauté en 2018 : à la suite du redécoupage de la carte électorale, trois nouvelles circonscriptions ont vu le jour dans le nord. Le Matin du Nord vous propose une analyse de la situation avec la politologue Laure Paquette, de l'Université Lakehead à Thunder Bay.

Kiinewetinoong, Mushkegowuk Baie-James, Timmins : voici les trois nouveaux noms auxquelles devront d'habituer le président de l'assemblée, les députés et les jeunes pages à Queen's Park au cours des prochaines années.

Nouveautés

C'est dans Timmins que le vétéran député néo-démocrate Gilles Bisson a choisi de se présenter à nouveau, après la scission de l'ancienne circonscription de Timmins-Baie James.

M. Bisson brigue les suffrages pour la 7e fois. Il est redoutable.

Laure Paquette, politologue à l'Université Lakehead
Le député de Timmins-Baie James, Gilles Bisson
Le député de Timmins-Baie James, Gilles Bisson Photo : Radio-Canada/Julie-Anne Lamoureux

En plus des libéraux et son candidat Mickey Auger et des conservateurs avec Yvan Genier, Laure Paquette observe que des partis moins connus tentent aussi leur chance dans Timmins.

Elle ne s'attend pas à ce que le parti Libertaire, le parti Northern Ontario, ou le parti Confederation of Region ne remportent les élections dans cette circonscription de 45 000 électeurs, mais les électeurs auront l'embarras du choix.

Mushkegowuk Baie-James

Il est déjà acquis que le premier représentant officiel de Mushkegowuk Baie-James sera francophone.

Dans cette région où six résidents sur dix parlent français, Gaëtan Baillargeon (libéraux), Guy Bourgouin (néo-démocrates) et André Robichaud (conservateurs) s'expriment tous dans la langue de Molière. Deux d'entre eux n'ont aucune expérience en politique, et ça se remarque selon la politologue de l'Université Lakehead.

Dans les biographies, ils expliquaient très spécifiquement quelles municipalités ils habitaient et s'ils étaient nés là. C'est une particularité qu'on retrouve pour les candidats du nord.

Laure Paquette
Le candidat conservateur André Robichaud
Le candidat conservateur André Robichaud   Photo : Radio-Canada/Martine Laberge

Kiiwetinoong

Si Mushkegowuk-Baie James est composé de Francophones, dans Kiiwetinong, c'est la communauté autochtone qui se démarque. Elle représente près de 70% de la population.

La politologue de l'Université Lakehead est curieuse de savoir quel sera le taux de participation dans cette nouvelle circonscription.

On ne sait pas dans quelle proportion maintenant les autochtones vont décider d'aller aux urnes. Est-ce qu'on sera influencé par l'origine ethnique des candidats?

Laure Paquette
Les enjeux et stratégies des partis avec la politologue Laure Paquette de l'Université Lakehead à Thunder Bay.
Les enjeux et stratégies des partis avec la politologue Laure Paquette de l'Université Lakehead à Thunder Bay.

Deux des trois candidats sont d'origine autochtone : le conservateur Clifford Bull (conseil de bande de lac Seul) et le néo-démocrate Sol Mamakwa (conseil de bande Kingfisher Lake). Le libéral Doug Lawrance a quant à lui des racines irlandaises.

Laure Paquette sera au micro du Matin du Nord chaque mercredi vers 7 h 50 pour commenter le déroulement de la campagne électorale dans le Nord.
Elle analysera région par région les grands dossiers à suivre dans la campagne.

Les principaux candidats

Keewetinoong
Clifford Bull - conservateur
Doug Lawrance - libéral
Sol Mamakwa - néo-démocrate

Mushkegowuk Baie-James
Gaëtan Baillargeon - libéral
Guy Bourgouin - néo-démocrate
André Robichaud - conservateur

Timmins
Mickey Auger - libéral
Gilles Bisson - néo-démocrate
Yvan Genier - conservateur

Chargement en cours