•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrire en amont du retour des spectacles

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Écrire en amont du retour des spectacles

Rattrapage du mercredi 20 janvier 2021
Capture d'écran d'une rencontre Zoom entre quatre personnes

La journaliste Rozenn Nicolle a animé la première discussion webdiffusée avec les auteurs Merlin Simard, Alex Tétreault et Charlotte L’Orage.

Photo : Capture d'écran

En attendant un retour aux salles de spectacle, trois compagnies de théâtre franco-ontariennes appuient la démarche artistique des dramaturges de l'Ontario français.

Pour la troisième édition du projet collaboratif « Dramaturgie en chantier », le Théâtre français de Toronto, le Théâtre du Nouvel-Ontario et le Théâtre la Catapulte choisissent d’offrir une plateforme à trois voix émergentes de la communauté LGBTQ+ qui œuvrent dans le milieu théâtral de l’Ontario français.

D’ici le mois de mai, les auteurs Merlin Simard, Alex Tétreault et Charlotte L’Orage auront l’occasion de faire avancer un projet d’écriture destiné à la scène.

Saisir la liberté de la création artistique

Lors d’une première rencontre virtuelle avec le public, les trois auteurs invités se sont exprimés sur la question des conditions nécessaires pour créer librement.

Toujours disponible sur la page Facebook de l’événement, la discussion a évoqué plusieurs enjeux dont ceux qui sont liés à l’intersectionnalité de tout un chacun, la tension entre les objectifs politiques et artistiques et le rôle des institutions théâtrales en ce qui concerne le développement du théâtre LGBTQ+.

La journaliste Rozenn Nicolle a animé la première discussion webdiffusée avec les auteurs Merlin Simard, Alex Tétreault et Charlotte L’Orage.

Le compte-rendu de la discussion entre les trois dramaturges a été présenté en deux parties.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi