•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Pas de malbouffe dans cette dégustation théâtrale

Rattrapage du vendredi 11 septembre 2020
Deux clowns portant des chapeaux melon présentent un sac de pommes de terre au public.

Les clowns France Huot et Jenny Hazelton sont fières de leur sac à patates de la ferme Don Poulin Potatoes.

Photo : Radio-Canada / Daniel Aubin

CRITIQUE - Le public avait faim pour du théâtre.

Une cinquantaine de spectateurs se sont présentés au stationnement du restaurant Rudy’s dans le Grand Sudbury, munis de leurs propres chaises, pour une première expérience théâtrale en présentiel depuis le début de la pandémie.

Comme le public avait vraisemblablement faim pour les arts du spectacle, on a cru bon monter une sorte de cabaret ambulant surnommé le Shack à patates : un casse-croûte ambulant pour l’âme. Une production du Théâtre du Nouvel-Ontario (TNO), avec la collaboration de la Slague du Carrefour francophone et du Salon du livre du Grand Sudbury, le spectacle fera la tournée de la ville du nickel et de la région au cours des deux prochaines semaines.

Pour les gourmands avides de variété

C’est un véritable buffet pour le public qui rend visite au casse-croûte théâtral du TNO. On peut goûter, entre autres, aux arts du cirque, aux sketchs et chorégraphies humoristiques, aux contes africains et aux chansons agrémentées de jeux de mots covidiens.

Parmi les moments les plus forts, on souligne le travail des comédiennes France Huot et Jenny Hazelton avec leur un numéro de clown hilarant et quelque peu macabre, sûrement pigé dans les cauchemars de tous ceux qui ont travaillé pour les patateries de leurs villages.

Les prochaines représentations du Shack à patates se tiendront dans une variété de lieux, souvent en proximité d’un réel casse-croûte. Pour clôturer le projet, la distribution s’installera dans un véritable champ de patates sur les lieux de la ferme agricole Don Poulin Potatoes dans la communauté d’Azilda, au Grand Sudbury.

La critique du Shack à patates : un casse-croûte ambulant pour l’âme a été présentée en deux parties. Pour les écouter , veuillez suivre les liens ci-dessous.
Partie 1
Partie 2

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi