•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

L'effet rassembleur du géocaching

Rattrapage du vendredi 14 août 2020
Un homme en raquette en forêt.

Alex Lacroix trouve une cache lors d’une randonnée en raquette à Dubreuilville.

Photo : Alex Lacroix

Samedi le 15 août marque la journée internationale du géocaching. Cette activité rappelle une chasse au trésor, mais où on laisse la cache trouvée à l'endroit de sa découverte. Leurs emplacements sont indiqués sur le site Geocaching.com et sur l'application pour téléphone mobile du même nom.

À l’aide d’un téléphone intelligent ou d’un GPS, ceux qui pratiquent cette activité se rendent sur le lieu d’une cache. Une fois la cache découverte à l’aide d’indices, les participants inscrivent leurs noms dans le registre qui s’y trouve.

Alex Lacroix, Franco-Ontarien et aventurier, nous fait découvrir cette activité fort populaire dans sa ville natale, Dubreuilville. Le jeune homme qui habite maintenant à Chatham a eu l’occasion de faire la chasse à la cache un peu partout en Ontario, mais aussi à l’étranger.

 Lorsque j’étais en Suisse, à Zermatt, moi et ma fiancée on avait une journée qu’on voulait juste faire une randonnée, mais on ne savait pas exactement où aller, où étaient les meilleurs sentiers. On a téléchargé les cartes et on a fait une randonnée de trois heures. On s’est rendu à un vieux restaurant abandonné au sommet d’une montagne et on voyait le village d’en haut. C’était vraiment extraordinaire. Si on n’avait pas utilisé cet app, on n’aurait jamais été à cette destination , raconte M. Lacroix.

Un homme en raquette dans le bois en hiver.

Alex Lacroix à la recherche de géocaches en forêt à Dubreuilville.

Photo : Alex Lacroix

L’utilisation de l’application permet d’avoir une idée de la taille des caches, du niveau de difficulté de la trouvaille et de connaître des indices sur leur emplacement. On y retrouve aussi des avertissements à propos du terrain, par exemple si la cache se trouvait à proximité d’une falaise.

L’activité a d'abord été populaire auprès des bûcherons dans la région de Dubreuilville, mais aujourd’hui le géocaching est propice à toute la famille. Nous avons pogné la piqûre en famille. Ça faisait une petite excursion familiale, explique Alex Lacroix.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi