•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les crises linguistiques jusqu'au Règlement 17

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Les crises linguistiques jusqu'au Règlement 17

Rattrapage du mercredi 24 juin 2020
Une feuille d'érable et un logo de Radio-Canada dessinés à la craie accompagnent le titre de la radio-école sur un tableau noir d'école.

La radio-école vous présente un sujet portant sur l'histoire du Canada.

Photo : Radio-Canada

La place du français au Canada n'était pas un acquis, et ce dès le début de la colonisation rappelle Serge Miville, professeur adjoint au département d'histoire de l'Université Laurentienne et titulaire de la Chaire de recherche en histoire de l'Ontario français.

En ce 24 juin et pour sa dernière chronique de la Radio-École, l’historien a abordé le sujet des premières crises linguistiques et s’est penché sur l'histoire canadienne au 19e siècle afin de rappeler qu’il y a réellement eu des luttes pour réserver le français au pays. Serge Miville rappelle que la première crise se déroule d’ailleurs en Acadie du Nouveau-Brunswick et qu’il s'agit de l'émeute de Caraquet en 1875.

Jusqu’au retour en classe des élèves ontariens, Le Matin du Nord vous présente « La radio-école » tous les jours à 7h40 afin de nous remémorer des concepts de base, parfois oubliés avec les années, mais qui demeurent pertinents pour comprendre le monde qui nous entoure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi