•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry

Rattrapage du vendredi 29 mai 2020
Une illustration tirée du <i>Petit Prince</i> d'Antoine de Saint-Exupéry, publié aux éditions Gallimard.

Une illustration tirée du Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry, publié aux éditions Gallimard.

Photo : Antoine de Saint-Exupéry

Depuis sa publication en 1943, le conte poétique, symbolique et philosophique du Petit Prince a enchanté le cœur des lecteurs du monde entier.

Apparu comme un conte pour enfants avec des aquarelles, l’oeuvre la plus connue de Saint-Exupéry présente un langage simple et dépouillé. Cette histoire devient une des oeuvres les plus importantes de la culture et de la littérature française. Aujourd'hui, le Petit Prince est traduit dans plus de 300 langues, il fait partie des ouvrages les plus vendus et les plus lus au monde.

Ce qu’il faut surtout retenir de cette histoire c’est qu’il faut trouver l'équilibre, prendre conscience de la position dans laquelle on se trouve pour s’épanouir, nous. Il faut également ouvrir notre esprit sur le monde, sans pour autant oublier nos envies et plaisirs.

Isabelle Lemée, professeure de français et directrice du Département de Langues à l'Université LakeheadIsabelle Lemée

Mme Lemée ajoute aussi qu’il est possible de lire Le Petit Prince comme s’il s’agissait d’une écriture autobiographique.

Jusqu’au retour en classe des élèves ontariens, Le Matin du Nord vous présente « La radio-école » tous les jours à 7h40 afin de nous remémorer des concepts de base, parfois oubliés avec les années, mais qui demeurent pertinents pour comprendre le monde qui nous entoure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi