•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le rapport Durham et la création de la Confédération

Le matin du Nord

Avec Martine Laberge

En semaine de 6 h à 9 h

Le rapport Durham et la création de la Confédération

Rattrapage du mercredi 25 mars 2020
Les Pères de la Confédération

Charlottetown est le lieu où s'est déroulée en 1864 la première conférence ayant mené à la création du Canada, ce qui fait de l'Île-du-Prince-Édouard le berceau de la Confédération, selon des politiciens de la province.

Photo : Bibliothèque et Archives Canada

L'historien Serge Miville nous apprend que l'objectif derrière le rapport Durham était sans contredit d'assimiler les francophones et d'instaurer une culture anglo-protestante.

Au lendemain des rébellions de 1837, les patriotes de Louis Joseph Papineau et Robert Nelson échouent dans leur tentative d'arracher le pouvoir au puissant gouverneur du Bas-Canada.

Plus à l'ouest, dans ce qui deviendra l'Ontario, c'est William Lyan Mackenzie, le grand-père du futur premier ministre Mackenzie King, qui mène la lutte pour le gouvernement responsable.

Dans le Bas-Canada, la répression est violente. C'est un véritable massacre, alors que le Lord Colborne, que l'on surnomme le vieux Brûlot, incendie les villages, même lorsqu'il n'y a pas de résistance. On dépêche Lord Durham pour enquêter.

Durham va condamner les Canadiens français, leur langue et leurs institutions comme si c’était un frein à leur développement.

Serge Miville, professeur adjoint au département d'histoire de l'Université Laurentienne et titulaire de la Chaire de recherche en histoire de l'Ontario français

Celui-ci va recommander que l'on fusionne le Haut et le Bas-Canada avec un acte d'union. Toutefois, la santé fragile de Lord Durham va l'empêcher de voir la mise en application de l'Acte d'union.

En effet, l'auteur du rapport sera emporté par la tuberculose en juillet 1840, alors que l'union entre en vigueur en 1841.

La « radio-école » du Matin du Nord

Jusqu’au retour en classe des élèves ontariens, l'émission vous présente « La radio-école » afin de vous remémorer des concepts de base, parfois oubliés avec les années, mais qui demeurent pertinents pour comprendre le monde qui nous entoure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi