Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Martine Laberge avec une chemise grise et un pantalon noir
Audio fil du jeudi 4 avril 2019

Des étudiantes découvrent les métiers de la construction

Publié le

Le groupe posé dans un atelier de menuiserie. En arrière plan, des participantes travaillent sur des charpentes.
Michel Gauvin (à gauche) et Jennifer Beaulieu-Bélanger (droite) avec deux participantes de l'atelier de menuiserie proposé aux élèves du CSPGNO   Photo : Radio-Canada / Damien Grapton

Plusieurs jeunes étudiantes ont été initiées aux métiers de la construction, à Sudbury.

Des jeunes filles de 8e année, de quatre écoles du Conseil scolaire public du Grand Nord de l’Ontario (CSPGNO), ont découvert le métier de charpentier-menuisier.

On veut vraiment qu'elles se familiarisent avec la charpenterie, parce qu’on remarque qu’il y a de moins en moins de femmes dans le métier, explique Jennifer Beaulieu-Bélanger, conseillère pédagogique au CSPGNO.

Les participantes ont pu fabriquer une charpente avec l’aide de Michel Gauvin, lui-même menuisier depuis 27 ans, qui travaille maintenant comme formateur au Syndicat des menuisiers de Sudbury.

Il explique que le métier de menuisier commence à attirer davantage de femmes et salue l’enthousiasme des élèves qu’il a formées au cours des derniers jours.

Les filles aiment beaucoup ça et on espère les revoir quand elles sortiront du secondaire. On en a besoin! lance-t-il.

Vue d'en haut sur les ateliers de menuiserie
Les participantes ont pu en apprendre davantage sur la fabrication de charpentes. Photo : Radio-Canada/Damien Grapton

Carrie Comptois, une des participantes, explique avoir été agréablement surprise quand son école a proposé la formation aux élèves.

Quand ils l’ont annoncée [je me suis dit] “wow, c’est quelque chose que je veux faire!” parce que je veux probablement [être menuisière] plus tard, dit-elle.

Elle ajoute que la journée de formation s’est surtout passée dans la bonne humeur.

On a ri parce qu’on fait des erreurs. Mais c’est le fun à apprendre!

Plusieurs jeunes étudiantes d'autres écoles du Conseil scolaire public du Grand Nord de l’Ontario participeront à ces ateliers offerts dans les locaux du Syndicat des menuisiers de Sudbury, à Azilda.

Chargement en cours