Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Francis Reddy
Audio fil du dimanche 25 novembre 2018

Cynthia Wu-Maheux adore les messages des biscuits chinois

Publié le

La jeune femme regarde le photographe en souriant.
La comédienne Cynthia Wu-Maheux en entrevue avec Francis Reddy   Photo : Radio-Canada / Thomas Lafontaine

« J'ai une petite boîte chez nous avec des milliers de messages [provenant] de biscuits chinois », raconte la comédienne Cynthia Wu-Maheux, que l'on peut voir dans la série District 31.

Les biscuits chinois qu’on mange à la fin des repas, tout comme les messages qu'ils contiennent, constituent un symbole important pour la comédienne. Celle-ci a grandi dans le restaurant chinois familial tenu d'abord par son grand-père, puis sa mère : Les rivières orientales. La fermeture de ce restaurant, qui a mis fin à la tradition, a été très difficile. « C’était comme si la partie chinoise en moi mourait. À un moment donné, je me suis dit que c’était en moi. Un lieu, c’est seulement un lieu », raconte-t-elle.

L'actrice fait le chiffre 2 avec ses doigts.
Cynthia Wu-Maheux en Da-Xia Bernard dans une scène de « District 31 »   Photo : Aetios productions

L’arrière-grand-père de Cynthia Wu-Maheux a immigré de Chine pour aller vivre à Trois-Rivières. Il y a d'abord ouvert le restaurant Le café bouillon. Par la suite, le grand-père de Cynthia – qui est arrivé quelques années après son propre père – a aussi ouvert un restaurant chinois. Sa mère a perpétué la tradition familiale.

Chargement en cours