Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Francis Reddy
Audio fil du dimanche 23 septembre 2018

La femme derrière les collations bios Prana

Publié le

La femme sourit alors qu'elle est en entrevue avec Francis Reddy dans un studio de radio.
Marie-Josée Richer, co-fondatrice de Prana   Photo : Radio-Canada / Étienne Côté-Paluck

« On veut redéfinir la façon de faire des affaires. On essaie de mesurer notre succès pas juste par une performance financière, mais aussi par une performance sociale et environnementale », explique Marie-Josée Richer, qui a cofondé Prana avec son conjoint, Alon Farber.

La jeune femme a 24 ans quand l’entreprise voit le jour, en 2005. Prana, qui se spécialise dans l’importation et la transformation de produits alimentaires biologiques végétaliens ainsi que des collations à base de noix, de fruits secs et de graines, figure en tête des collations biologiques les plus vendues au Canada.

Le couple est assis sur un divan devant une table basse sur laquelle sont posés des sacs de collation Prana.
Marie-Josée Richer et Alon Farber, les cofondateurs de l'entreprise de collations biologiques PRANA   Photo : PRANA

La croissance est fulgurante, mais l’an dernier, Marie-Josée Richer et son conjoint ont laissé les rênes de l’entreprise pour voyager et penser à d’autres projets.

Les six questions de goût

1. Quel repas réconfortant évoque le plus votre enfance?
Les brioches à la cannelle que je faisais moi-même, mais bon, ce n'est pas un repas... J'étais quand même pas mal difficile, donc je dirais les sandwichs au beurre d'arachide et à la confiture.

2. Quelles étaient vos collations typiques ou préférées lorsque vous reveniez de l’école?
Je cuisinais souvent des pâtisseries (muffins, brioches, tartes, gâteaux, etc.), mais ce que j'aimais par-dessus tout, c'était de me faire un mélange à gâteau, donc un mélange sans cuisson de farine, d'œufs, de sucre et de lait! Ou, encore pire, du Crisco à la cassonade! Je sais, c'est terrible.

3. Avec quel personnage historique actuel ou imaginaire aimeriez-vous prendre un long repas?
Simone de Beauvoir.

4. En trois mots, qu'est-ce qui vous décrit le mieux lorsque vous préparez un repas dans votre cuisine?
Spontané, végé, international.

5. On vous offre une terre agricole. Que faites-vous avec?
Au Québec : de la permaculture. Des arbres à noix et de la culture maraîchère et fruitière, des serres...
Ailleurs : de la permaculture incluant des olives et des fruits tropicaux (mangues, avocat, papaye, etc.).

6. Quel devrait être l’aliment emblématique du pays?
J'hésite entre le chanvre et le sirop d'érable.

Chargement en cours