•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dominic Lamontagne, celui qui rêve de la ferme idéale

Le goût des autres

Avec Francis Reddy

6 au 16 juillet
Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 2 h)

Dominic Lamontagne, celui qui rêve de la ferme idéale

Plan rapproché de M. Lamontagne

Dominic Lamontagne, artisan fermier et auteur

Photo : Radio-Canada

Depuis presque 10 ans, Dominic Lamontagne rêve d'une ferme de 2 vaches, 200 poules pondeuses, 500 poulets et 2 chèvres. Ce genre de ferme est impossible à créer au Québec, en raison des lois et des quotas agricoles. Le vent est peut-être en train de tourner, car l'idée intéresse ceux qui sont à la recherche d'une plus grande autonomie alimentaire, surtout en temps de pandémie.

Dans une autre vie, Dominic Lamontagne était restaurateur à Montréal, entre autres du Naked Lunch, à Verdun, et voulait un coin de verdure pour s’échapper. C’est ce qu’il a trouvé à Sainte-Lucie, dans les Laurentides.

Un coq et des poussins se trouvent dans un poulailler.

La ferme de Dominic Lamontagne, à Sainte-Lucie-des-Laurentides

Photo : Courtoisie Dominic Lamontagne

Ses parents étaient en avance sur leur temps, car il a fait l’école à la maison. « Je pense que l’autonomie qui m’obsède vient de là », affirme-t-il.

En théorie, cet automne, la Loi sur les produits alimentaires devrait être modernisée « pour entre autres permettre l’utilisation de lait à la ferme et de chair de volaille, tout ça pour faire ce qui était au début mon rêve : une table champêtre, concoctée à partir des produits de la ferme, tout simplement », rêve tout haut Dominic Lamontagne.

Référence
La ferme impossible (Nouvelle fenêtre), Dominic Lamontagne, Écosociété, 2015
L’artisan fermier. Manuel d’élevage artisanal du poulet de chair, de la poule pondeuse et de la chèvre laitière (Nouvelle fenêtre), Dominic Lamontagne, Écosociété, 2019

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi