•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le partage est au cœur de la vie d’Yves Duteil

Le goût des autres

Avec Francis Reddy

Le partage est au cœur de la vie d’Yves Duteil

Audio fil du dimanche 21 avril 2019
L'homme parle devant un micro.

Yves Duteil en entrevue avec Francis Reddy

Photo : Radio-Canada / Cécile Gladel

« Chaque être a une saveur, c'est un partage », dit le chanteur français Yves Duteil sur ce que la musique et les rencontres avec les gens lui apportent.

Il raconte que, le jour où ses parents lui ont offert une guitare, il a pu aller à la rencontre des autres par la musique et n’a jamais cessé depuis.

Si Yves Duteil semble une personne conciliante et timide, il n’a jamais hésité à tout faire pour franchir les portes du monde de la musique. C’est ainsi qu’il raconte avoir insisté pour présenter ses chansons à Hugues Aufray.

Cependant, le chanteur est réaliste à propos de son métier. « C’est un peu prétentieux de penser qu’on va monter sur une scène et intéresser les gens. Il faut être un peu immodeste », soutient-il.

Il explique aussi qu’il apprécie le silence, qu’il croit indispensable à la création.

C’est l’écrin de l’inspiration, c’est le début de la chanson. On est effrayé par notre silence. J’en ai fait un allié, car écrire quelque chose commence toujours par une zone de silence.

Yves Duteil, auteur-compositeur-interprète

Son lien avec Barbara

Yves Duteil a été le maire du village de Précy-sur-Marne, dans la région parisienne, de 1989 à 2014, et il avait la chanteuse Barbara comme voisine. Il en parle avec beaucoup de tendresse : « Elle s’occupait beaucoup des jeunes. Depuis qu’elle est partie, elle est partout dans le village. »

Un portrait de la chanteuse devant un microphone.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La chanteuse Barbara en 1965

Photo : Getty Images

Il parle aussi d’un côté moins connu de l’artiste française.

Barbara avait une ligne ouverte la nuit pour les gens dépressifs. […] C’était une personne d’une générosité extraordinaire.

Yves Duteil, auteur-compositeur-interprète

Une enfance dans une horlogerie

Yves Duteil raconte qu’il a grandi au milieu des horloges, des carillons, des coucous. « J’ai hérité de mon oncle, l’horloger de la famille, cette capacité de régler une horloge en l’écoutant. C’est le tempo du tic-tac qui dit si c’est la bonne heure. »

On connaît les chansons d’Yves Duteil depuis 40 ans. En 1988, sa chanson Prendre un enfant avait été élue meilleure chanson française du 20e siècle dans un sondage organisé par la station de radio française RTL et la chaîne de télévision payante Canal+. Il vient de terminer une tournée de spectacles au Québec. Son plus récent album Respect est sorti en 2018.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi