Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Francis Reddy
Audio fil du dimanche 14 avril 2019

Les femmes qui ont cofondé les restaurants Toqué! et Laurie Raphaël

Publié le

Les deux femmes sont prises côte à côte et regardent l'animateur.
Christine Lamarche et Suzanne Gagnon   Photo : Radio-Canada / Cécile Gladel

Christine Lamarche et Suzanne Gagnon sont moins connues que les chefs Normand Laprise et Daniel Vézina. Pourtant, ces deux femmes d'affaires sont aussi derrière les succès des restaurants Toqué! et Laurie Raphaël.

Christine Lamarche est copropriétaire du Toqué! et de Brasserie T. Elle travaille étroitement avec Normand Laprise depuis plus de 25 ans, mais ils ne forment pas un couple, contrairement à ce que les gens peuvent parfois penser.

Quand on a ouvert le Toqué!, j’étais enceinte de 8 mois. Les gens félicitaient Normand, mais je ne sais pas pourquoi ils le félicitaient.

Christine Lamarche

Avant d’avoir été son partenaire, Normand Laprise a été son patron au Citrus, jusqu’à ce que le restaurant ferme. « Normand est venu prendre un café chez moi; il m’a dit que des gens voulaient continuer à manger sa cuisine, qu’il songeait à partir quelque chose. Je lui ai proposé de l’aider. C’est aussi simple que ça », raconte Christine Lamarche.

Ses études en géographie ne destinaient pas Christine Lamarche à la cuisine. C’est un voyage gastronomique organisé avec Sœur Berthe qui a déclenché sa passion. « J’ai eu un coup de cœur quand j’ai eu l’occasion de découvrir de grands restaurants en France », dit-elle.

C’est en visitant la cuisine du restaurant Troisgros, en France, que le déclic s’est fait. « Il n’y avait que des hommes et je voulais faire partie de la gang. »

Les trois personnes posent ensemble l'un à côté de l'autre.
Christine Lamarche, Suzanne Gagnon et Baptiste Gissinger Photo : Radio-Canada/Cécile Gladel

La naissance d’un couple, puis du Laurie Raphaël

En 1991, Suzanne Gagnon a mis sur pied le restaurant Laurie Raphaël avec le chef Daniel Vézina, avec qui elle a aussi fondé une famille.

D’ailleurs, c’est Normand Laprise, partenaire de danse de Suzanne Gagnon, qui lui a présenté Daniel Vézina, lequel était son colocataire à l’époque. « J’avais 16 ans. Je dis toujours qu’il était le septième commis aux épinards. Il m’a dit un jour : "Je vais devenir un grand chef". »

Lorsque Daniel Vézina a voulu écrire son premier livre et que personne ne voulait l’éditer, c’est sa femme qui a décidé de le faire. « J’aime rêver et faire chaque étape pour arriver au bout. Je lâche rarement », explique Suzanne Gagnon, qui avoue avoir été très timide lorsqu'elle était plus jeune.


La vidéo d'une danse de Daniel Vézina et Suzanne Gagnon lors d'un événement organisé en 2011 pour recueillir des fonds afin de lutter contre le cancer du sein.

Chargement en cours