•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

France Labelle : une vie dédiée aux jeunes

Le goût des autres

Avec Francis Reddy

6 au 16 juillet
Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 2 h)

France Labelle : une vie dédiée aux jeunes

Audio fil du dimanche 17 février 2019
La femme est en entrevue à la radio.

France Labelle, cofondatrice et Directrice générale du Refuge des Jeunes de Montréal

Photo : Radio-Canada / Cécile Gladel

« Elle m'a fait faire les choses les plus significatives de ma vie. Elle valorise son entourage avec patience, sourire et calme. Elle trouve le meilleur dans chacun et elle redonne leur dignité à des jeunes à qui on l'a enlevée », dit Dan Bigras en parlant de France Labelle, cofondatrice du Refuge des jeunes de Montréal, dont il est lui-même le porte-parole.

Le chanteur connaît bien France Labelle, qui tient à bout de bras le refuge qu’elle a cofondé il y a presque 30 ans, en octobre 1989. Au téléphone, il témoigne de l'implication de celle qui est toujours la directrice générale de cet organisme.

Une passion pour le voyage

Outre la compassion qu'elle offre aux jeunes dans le besoin, France Labelle nous parle de son enfance, de son parcours de vie et de sa passion pour les voyages.

Adoptée, France Labelle a passé son enfance dans le nord de Montréal. Elle a toujours eu envie de voyager et d'aller ailleurs.

Je ne voulais pas que le monde soit petit, je ne voulais pas rester sur le trottoir à regarder le boulevard Métropolitain : je voulais aller voir de l’autre côté.

France Labelle

Le voyage est important pour France Labelle. « J’ai eu la chance d’aller partout, dit-elle. Il y a une rencontre [dans le voyage]. Et après, on mange, mais il y a des pays où il n’y avait pas beaucoup à manger. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi