Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Benoit Michaud
Audio fil du mercredi 15 août 2018

Les mesures américaines concernant les espèces protégées inquiètent au Canada

Publié le

Un grizzly se repose au bord d'une rivière du parc provincial de Tweedsmuir, près de Bella Coola, en Colombie-Britannique.
Parcs Canada estime que 20 000 grizzlys vivent dans l'ensemble de l'Alberta, de la Colombie-Britannique, du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest.   Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Les changements proposés par l'administration Trump à la protection des espèces menacées risquent d'avoir des impacts négatifs au Canada. L'assouplissement de la législation américaine pourrait avoir des répercussions sur les espèces transfrontalières et mettre en péril des animaux dont la situation s'est améliorée au cours des dernières années note Harvey Locke, cofondateur de l'organisme Yellowstone to Yukon.

L’ours grizzly est une espèce clé. Si l’ours va bien, l’environnement va bien. On partage cette population d’ours avec les États-Unis et si on perd la protection, ce serait dommageable.

Harvey Locke, cofondateur de l'organisme Yellowstone to Yukon

Chargement en cours