Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Benoit Michaud
Audio fil du vendredi 29 décembre 2017

Du réconfort à la radio pour les enfants en zone de guerre

Publié le

Des enfants syriens jouent dans la rue.
Radio-Dodo diffuse une émission, destinée aux enfants, par semaine dans des pays en guerre.   Photo : Radio-Dodo

À la veille du jour de l'an, des milliers d'enfants vivant dans des zones de guerre à travers le monde recevront un peu de bonne humeur à travers leur radio. Depuis un an, Radio-Dodo diffuse une émission hebdomaire dans des pays touchés par des conflits. D'une durée d'une heure, les émissions sont bilingues, en français et en arabe.

C'est difficile d'aider les gens en zone de guerre. Ce qui est magique avec Radio-Dodo, les ondes radios traversent les zones de guerre et ça devient simple et efficace de rejoindre les enfants pour changer leurs idées, les faire bouger, sourire, danser.

Brigitte Alepin, créatrice de Radio-Dodo
Bernard Derome derrière un micro radiophonique.
Bernard Derome est animateur de l'émission hebdomadaire d'une heure de Radio-Dodo   Photo : Radio-Dodo

Parmi les animateurs, conteurs et chroniqueurs qui ont prêté leur voix à l'émission: Bernard Derome, Marya Zarif (d’origine syrienne), Kim Thúy et Wajdi Mouawad. Une mission qu'ils acceptent avec beaucoup d'émotion au dire de la créatrice de Radio-Dodo, Brigitte Alepin.

Ces artistes et la population en général sont affectés de voir les enfants dans ces situations difficiles. Lorsqu'on leur propose un projet où ils peuvent réellement aider les enfants, je ressens beaucoup d'émotion de leur part. De la magie.

Brigitte Alepin, créatrice de Radio-Dodo

L'émission diffusée une fois par semaine s'adresse également aux enfants réfugiés au Canada et peut être écoutée sur le site web de la radio.

 

Chargement en cours