•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Être un jeune en 2021, ça veut dire quoi?

Le café show

Avec Rudy Desjardins

En semaine de 6 h à 9 h

Être un jeune en 2021, ça veut dire quoi?

Rattrapage du mercredi 17 février 2021
Femme devant un ordinateur portable.

Une jeune femme au travail.

Photo : Getty Images / Aliona Bloschynskaya

Les jeunes de la génération Z et les millénariaux sont pessimistes quant à leur avenir. La majorité ne croit pas que la situation politique, sociale et environnementale s'améliorera, selon les conclusions d'un sondage Léger.

La firme de sondage, recherche marketing et analytique Léger a songé 3035 jeunes de deux générations, la génération Z qui représente ceux présentement âgés d'environ 13 à 24 ans et les millénariaux qui eux sont âgés d'environ 25 à 39 ans à travers le Canada entre le 1er et le 12 novembre 2020.

Pour le vice-président chez Léger, Christian Bourque, l'état de la santé mentale de ces personnes est inquiétant.

La majorité ne croit pas que la situation politique, sociale et environnementale va s'améliorer, souligne-t-il.

Il rappelle que la crise de santé publique liée à la COVID-19 touche davantage les aînés, mais que la crise économique, elle, atteint les jeunes.

Une crise accentuée chez les femmes

Sondées sur leur santé mentale, les femmes ont affirmé être plus anxieuses et avoir vécu davantage de moments de dépression.

Christian Bourque n'hésite pas à montrer du doigt les médias sociaux pour cette disparité entre les hommes et les femmes.

Une majorité de femmes au Canada affirme que les médias sociaux ont un impact négatif sur leur santé mentale et psychologique, dit-il.

Les femmes seraient d'ailleurs plus nombreuses à affirmer avoir vécu de l'intimidation ou une forme de harcèlement sur les médias sociaux.

ChristianBourque ajoute également qu'avec la crise actuelle, les femmes ont été plus touchées économiquement, d'où le terme Shecession.

Si on se fie au sondage, ce n'est pas évident d'être une femme de 29 ans aujourd'hui.

Christian Bourque, vice-président chez Léger

Covid-19, Black Live Matters, Donald Trump

Les changements climatiques demeurent la première cause d'engagement chez les jeunes. Cependant, les mouvements sociaux comme Black Live Matters, qui ont également été étroitement liés à la présidence de Donald Trump, sont ce qui les a marqués le plus en 2020.

Le sens d'équité sociale et de diversité est très fort au sein de ces générations, remarque Christian Bourque. Il note là une volonté des jeunes de voter avec leur porte-monnaie et de délaisser les entreprises qui ne respectent pas leurs valeurs.

Si j'étais une marque de commerce, je ferais attention à démontrer que ce que je fais à un sens et que j'essaie de changer le monde autour de moi.

Christian Bourque, vice-président chez Léger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi