•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sondage « La Francophonie de l’avenir » : les résultats

Le café show

Avec Rudy Desjardins

En semaine de 6 h à 9 h

Sondage « La Francophonie de l’avenir » : les résultats

Rattrapage du mardi 5 janvier 2021
La présidente de la FJFNB, Sue Duguay.

Sue Duguay, présidente de la Fédération de la jeunesse canadienne-française (FJCF)

Photo : Radio-Canada

Plus de 10 000 jeunes francophones provenant de partout dans le monde ont été sondés et consultés par l'Organisation internationale de la francophonie. L'objectif était de comprendre leurs réalités et de colliger leurs préoccupations.

La présidente de la Fédération de la jeunesse canadienne-française, Sue Duguay, a participé aux discussions. Selon elle, le rapport final représente bien la réalité de la francophonie, même si certaines régions ont leurs défis respectifs.

Avoir un emploi, une bonne éducation et vivre dans un environnement sain sont les priorités qui ont été énoncées durant les consultations. Des réalités qui sont également partagées par les francophones au Canada, selon Sue Duguay.

Ce qui est intéressant avec la jeunesse canadienne d'expression française, c'est qu'elle fait face aux réalités de l'importance de l'éducation et de l'employabilité.

Sue Duguay, présidente de la Fédération de la jeunesse canadienne-française

L'Amérique du Nord se démarque

La consultation avait également comme objectif de sonder et de qualifier le sentiment d'appartenance des jeunes à la francophonie. Et c'est en Amérique du Nord que ce sentiment est le plus élevé, grâce au partage d'une langue commune, le français, ainsi que le partage d'une culture.

Les francophones du continent africain ont représenté plus de la moitié des sondés. Pour Sue Duguay, c'est une occasion pour collaborer.

On a la chance d'en apprendre davantage sur leur réalité et c'est bien pour l'avenir de la francophonie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi