•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Allez <em>Jusqu'au bout du monde</em> avec l'auteure Amélia C. Jones

Le café show

Avec Rudy Desjardins

En semaine de 6 h à 9 h

Allez Jusqu'au bout du monde avec l'auteure Amélia C. Jones

Rattrapage du jeudi 27 février 2020
Une femme  fait un sourire à la caméra.

L'autrice de livre fantastique Amelia Jones.

Photo : Amelia Jones

Quelquefois, se perdre dans les méandres des internets, c'est payant pour découvrir de nouveaux artistes ou des auteurs albertains dont nous ne soupçonnons pas l'existence. C'est ce qui est arrivé la semaine dernière à la journaliste culturelle Geneviève Potvin. En furetant sur Instagram, elle a découvert une écrivaine du sud de l'Alberta, Amélia C. Jones, qui publiait son 3e roman.

Amélia C. Jones vit à Brooks depuis quelques années. Elle est l'auteure d'une duologie de roman qui s'appelle Le dernier descendant et elle vient de publier son dernier roman, Jusqu'au bout du monde. Ce sont tous des livres de littérature fantastique.

Depuis toujours, elle est habitée par une panoplie de personnages et de lieux. Elle passait son temps à s'inventer des jeux avec ces histoires. L'écriture est toujours venue facilement.

J'ai écrit mon premier roman quand j'avais 13 ans. Je n'ai jamais arrêté d'écrire. C'était pour moi un moyen de m'évader. Pour relâcher un peu la pression.

Amélia C. Jones, auteure

L'histoire de Jusqu'au bout du monde est une quête identitaire du personnage principal, Lyle. Après avoir subi le rejet, il part en voyage pour guérir et apprendre à se connaître. Les voyages m'ont toujours inspirée, confie Amélia C. Jones. On repousse toujours un peu nos limites. On se confronte au monde aux autres cultures. Ça nous amène nécessairement à mieux nous connaître.

Un livre sur une table.

Le nouveau roman de littérature fantastique de Amelia C. Jones Jusqu'au bout du monde.

Photo : Amelia Jones

Comme elle vit loin des grands centres de culture francophone, comme Paris ou Montréal, elle a décidé de se publier elle-même.

Je ne crois pas que c'est pour tout le monde, l'auto-édition. C'est un grand travail de mise en page et de recherche. Pour moi, c'était la solution adéquate.

Amélia C. Jones, auteure

Vous pouvez retrouver tous ses romans en ligne sur le site de vente Amazon.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi