•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une pionnière de la francophonie centenaire

Le café show

Avec Rudy Desjardins

En semaine de 6 h à 9 h

Une pionnière de la francophonie centenaire

Rattrapage du jeudi 16 janvier 2020
Portrait de la fondatrice de l'Alliance française d'Edmonton, Paulette Crévolin (archives).

La fondatrice de l'Alliance française d'Edmonton, Paulette Crévolin, fête son 100e anniversaire en fin janvier 2020.

Photo : Courtoisie Anthony Bertrand (Photo Archives)

Saviez-vous que l'Alliance française d'Edmonton est l'une des plus vieilles associations de la capitale albertaine? Sa fondatrice Paulette Crévolin fêtera d'ailleurs son 100e anniversaire à la fin janvier.

Mme Crévolin est arrivée [en Alberta] à l'âge de 9 ans avec ses parents. Après un séjour au Québec et en Colombie-Britannique, ils se sont installés en Alberta. Elle y a travaillé toute sa vie comme secrétaire bilingue et elle a fondé l'Alliance française en 1947.

Anthony Bertrand, directeur exécutif de l'Alliance française d'Edmonton
Photo d'archive montrant la fondatrice de l'Alliance française d'Edmonton, Paulette Crévolin, lors d'une célébration avec d'autres membres.

La fondatrice de l'Alliance française d'Edmonton, Paulette Crévolin, aura bientôt 100 ans. On la voit ici plus jeune, sur cette photo d'archives, avec des membres de l'association.

Photo : Courtoisie Anthony Bertrand (Photo Archives)

En 73 ans d'existence, l'Alliance française a bien changé. Ce qui était au départ un club social d'expatriés français est maintenant un pôle culturel important dans la francophie de la capitale albertaine. La mission reste toujours la même : la transmission de la culture francophone par l'apprentissage de la langue française.

La vision que j'ai pour l'Alliance, c'est d'être de plus en plus multiculturaliste. Notre ambition, c'est d'être encore plus fédérateur avec tous les francophones, qu'ils soient d'Europe ou d'ailleurs.

Anthony Bertrand, directeur exécutif de l'Alliance française d'Edmonton

En raison du grand âge de Mme Crevolin, la fondatrice, il n'y aura pas de célébration publique pour son 100e anniversaire, mais ils souligneront quand même l'événement en privé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi