•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment enseigner la perspective francophone en Alberta

Le café show

Avec Rudy Desjardins

En semaine de 6 h à 9 h

Comment enseigner la perspective francophone en Alberta

Rattrapage du vendredi 22 novembre 2019
Vue sur un homme avec une barbe

Raphaël Gani est doctorant à l'Université d'Ottawa.

Photo : CBC

L'histoire des francophones au Canada a été intégrée de manière obligatoire dans les cours d'études sociales des écoles anglophones de la province et le gouvernement souhaite l'étendre à six autres matières. L'ambition ne sera cependant pas facile à réaliser, selon le chercheur à l'Université d'Ottawa, Raphaël Gani.

Il a étudié les « résistances » des enseignants dans les écoles anglophones à intégrer la perspective francophone dans les cours d’études sociales et a découvert trois obstacles majeurs. Entre autres choses, les personnes interrogées questionnaient la valeur de mettre en avant l’histoire francophone par rapport à d’autres groupes.

Je suis quasiment sûr que si on étend ça dans six matières, on va frapper un très très grand mur.

Raphaël Gani, chercheur

Ces résistances qui peuvent paraître bénignes sont des freins à l’application du programme scolaire, selon M. Gani.

Le chercheur a toutefois décidé de travailler avec les associations francophones albertaines pour trouver des solutions à ces objections.

Il présente sa recherche en compagnie du professeur associé de l'Université de Calgary, David Scott, lors d’un sommet sur les 50 ans de dualité linguistique et d’éducation au Canada qui se déroule jusqu’au 23 novembre à Gatineau, Québec.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi