•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Péréquation, surplus, déficit, taxes, compression et fiscalité.

Le café show

Avec Rudy Desjardins

En semaine de 6 h à 9 h

Péréquation, surplus, déficit, taxes, compression et fiscalité.

Audio fil du mercredi 10 avril 2019
Un homme en cravate dépose un sou dans une tirelire en forme de cochon qu'il tient dans sa main.

Le casse-tête des finances publiques albertaines: gel des dépenses et investissement dans l'économie.

Photo : iStock

L'Alberta, longtemps considérée comme la richissime province canadienne, commence à voir ses sources de financement non durables réduire leurs apports.

Est-il temps de parler d'une taxe de vente? Doit-on plutôt réduire les services? Que proposent les partis comme cadre fiscal? Colin Champagne d'Edmonton et Bryan Romanesky de Calgarynous livrent leur opinion.

Colin Champagne s'est intéressé en particulier au dossier de la péréquation.

« La péréquation c'est pris des taxes fédérales que nous versons à travers nos impôts et qui est redonné aux provinces dans le besoin, ce n'est pas une somme supplémentaire que nous versons comme Albertains », précise-t-il

Bryan Romanesky lui remarque que les valeurs politiques des partis sont interchangeables

« Les libéraux à Ottawa ont diminué les taxes au niveau corporatif et nous voyons que les conservateurs proposent des mesures semblables.­ »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi