Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Benoit Michaud
Audio fil du lundi 25 mars 2019

Les enjeux autochtones en campagne électorale

Publié le

Une femme autochtone jouant du tambour; en arrière plan, du texte crie
Les enjeux autochtones sont quasi-absents de la campagne électorale albertaine.   Photo : ICI Musique

L'Alberta compte la troisième plus importante population autochtone au pays. Alors que l'on parle beaucoup de la réconciliation, les enjeux électoraux
des Autochtones sont jusqu'ici absents de la campagne électorale.

Nathalie Kermoal, vice-doyenne de la Faculté des études autochtones de l’Université del’Alberta, explique que si le bilan du présent gouvernement est globalement positif, il reste encore beaucoup de travail à faire.

Elle mentionne aussi que la place des Autochtones dans les négociations pour le développement de l’exploitation pétrolière fait encore l’objet de discussions et que des déclarations de Jason Kenney, chef du Parti conservateur uni, ne font rien pour rassurer ces derniers.

Il faut aussi augmenter le nombre de candidats autochtones, dit-elle.

Il faut que les partis mettent un certain nombre d’efforts pour recruter des candidats mais aussi inciter des électeurs autochtones à aller voter.

Nathalie Kermoal, vice-doyenne de la Faculté des études autochtones à l'Université de l'Aberta

Elle ajoute qu'il y a encore beaucoup de travail à faire pour combler le fossé social et culturel en matière de représentation démocratique des Premières Nations, Métis et Inuits.

Notre dossier sur les élections provinciales 2019 en Alberta

Chargement en cours