•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le café show

Avec Rudy Desjardins

En semaine de 6 h à 9 h

Favoriser l’inclusion des immigrants en Alberta

Rattrapage du mercredi 18 novembre 2020
Une affiche citant les noms de sept pays avec le Canada en tête.

La qualité de l'accueil qu'on réserve aux immigrants a des effets sur leurs sentiments d'appartenance aux communautés francophones.

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

La francophonie albertaine est-elle inclusive ? Les immigrants ont-ils un sentiment d'appartenance au sein de la communauté francophone de l'Alberta ?

Avec l'arrivée des marchands de fourrure, la langue française a été la première langue européenne parlée sur le territoire de la province. Bien que minoritaire aujourd'hui en Alberta, la communauté francophone est bien intégrée.

Qu'en est-il des francophones de la diversité ? Se sentent-ils inclus ? C'est le cas de Edwidge Nguemaleu Djeuga, Canadienne d'origine camerounaise, enseignante et coordinatrice des activités de la célébration de la Francophonie dans son précédent établissement scolaire, en partenariat avec le Portail de l'Immigrant Association. Par contre, elle ne croit pas que ce soit le cas de l'ensemble des francophones issus de la récente immigration francophone.

Bien que Mme Nguemaleu Djeuga observe une bonne diversité au sein des élèves dans les écoles, elle croit qu'il devrait y avoir plus de place faite aux immigrants en ce qui concerne le personnel administratif et du corps enseignant.

Une autre solution à envisager selon elle serait de faciliter la mobilité des immigrants francophones entre les provinces en reconnaissant leurs certifications et ainsi faciliter le développement de la francophonie dans son ensemble.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi