•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le café show

Avec Rudy Desjardins

En semaine de 6 h à 9 h

Regard sur le son des sœurs Boulay

Rattrapage du lundi 9 décembre 2019
Analyse de Marie-Josée Ouimet à la barre du Café Show.

Alberta : la chef de choeur Marie-Josée Ouimet analyse les voix des Soeurs Boulay

Photo : Radio-Canada

Marie-Josée Ouimet, experte de la voix et doctorante en direction chorale à l'Université de l'Alberta, a écouté attentivement le dernier album des sœurs Boulay, La mort des étoiles, et analysé la voix des deux artistes.

Pour Marie-Josée Ouimet, le nouvel album marque une belle évolution en ce qui a trait aux arrangements musicaux et vocaux. Elle aime leur son complet malgré qu’un peu de travail pourrait ajouter aux notes graves un peu de "chiaro", de clair, pour qu’elles portent mieux.

Dans Nous après nous, on peut voir vraiment que ce sont des sœurs (...) c’est le même background linguistique, le placement des voyelles est identique alors il y a vraiment un bel unisson et/ou une belle harmonie parce que la voyelle est à l’unisson autant que la voix.

Marie-Josée Ouimet, experte de la voix et doctorante en direction chorale à l'Université de l'Alberta

Elle explique que quand on écoute les deux voix sur la même notes, c’est presque comme si quelqu’un avait fait un enregistrement avec une surimpression de sa propre voix.

Tu entends l’épaisseur du son mais tu peux pas dire si c’est la même personne ou si c’est deux différentes personnes. Alors je trouve ça vraiment intéressant d’avoir deux artistes qui sont capables de faire ça.

Marie-Josée Ouimet, experte de la voix et doctorante en direction chorale à l'Université de l'Alberta

Ce sont des chanteuses naturelles, poursuit-elle, c’est pas travaillé du tout, c’est vraiment beau à entendre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi