•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Anne Smith, nouvelle entraîneuse de l’équipe féminine de basketball de l’USB

Le 6 à 9

Avec Patricia Bitu Tshikudi

En semaine de 6 h à 9 h

Anne Smith, nouvelle entraîneuse de l’équipe féminine de basketball de l’USB

Rattrapage du mardi 26 janvier 2021
Un ballon de basketball de marque Wilson

Un ballon de basketball de marque Wilson

Photo : getty images/istockphoto / kmaassrock

Après une interruption de 15 ans, l'équipe féminine de basketball de l'Université de Saint-Boniface (USB) reprendra du service en septembre 2021. Les joueuses des Rouges seront menées par Anne Smith, une entraîneuse à la feuille de route bien remplie.

Éric Lemoine, directeur adjoint du Service des activités sportives et récréatives de l’USB, se réjouit de ce retour du basketball féminin. Avec le football, le basketball est l’un des sports qui connaissent une plus forte croissance chez les jeunes Manitobains et Canadiens, relève-t-il. M. Lemoine affirme être à même de constater cet engouement dans les écoles de langue française et d’immersion de la région.

C’est donc sans peine que le directeur adjoint du Service des activités sportives et récréatives a pu procéder au recrutement des athlètes pour l’équipe, qui peut compter sur une base solide de 12 joueuses, indique-t-il.

Il a ensuite approché Anne Smith, qui « a accepté sans hésitation » de diriger la nouvelle formation, raconte-t-il, enthousiaste. Le parcours d’Anne Smith, une figure bien connue du basketball au Manitoba, est remarquable, indique Éric Lemoine. En tant que joueuse des Bisons de l’Université du Manitoba, elle a pu remporter deux championnats nationaux. Celle qui a été intronisée au temple de la renommée de Basketball Manitoba a aussi fait partie de l’équipe nationale pendant deux ans, ajoute M. Lemoine.

Mais au-delà de ces faits d’armes, M. Lemoine salue la passion communicative d’Anne Smith pour son sport. « Elle est folle du basket » et elle a la francophonie à coeur, déclare-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi