•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour à l’école à distance pour les élèves de La Broquerie

Le 6 à 9

Avec Patricia Bitu Tshikudi

En semaine de 6 h à 9 h

Retour à l’école à distance pour les élèves de La Broquerie

Rattrapage du mardi 24 novembre 2020
Un tableau blanc et des bancs d'école miniatures sur un clavier d'ordinateur.

Faire la classe à distance

Photo : iStock

L'École Saint-Joachim de La Broquerie fait partie de la région où l'enseignement doit se faire à distance à partir d'aujourd'hui. C'est donc plus de 300 élèves, de la maternelle à la 12e année, qui feront maintenant l'école à la maison.

Louise Legal-Perrin, directrice générale adjointe à la Division scolaire franco-manitobaine, affirme que c’est avec confiance que la division scolaire aborde cette nouvelle période d’école à distance. « Avec l’expérience que nous avons pu gagner […] au mois de mars, [...] on est mieux outillés et on envisage mieux comment rejoindre nos élèves et continuer les apprentissages », indique-t-elle.

Si les jeunes sont à la maison, le personnel demeure à l’école pour veiller aux activités scolaires. Les enfants de travailleurs essentiels, tout comme certains élèves, qui présentent par exemple des difficultés d’apprentissage ou qui ont des besoins particuliers, peuvent continuer à être accueillis à l’école.

« Chaque enseignant a encore la responsabilité de sa classe », souligne par ailleurs Mme Legal-Perrin. Néanmoins, le temps de contact avec l’enseignant sera modifié, afin que les enfants ne soient pas devant l’écran toute la journée. « Ce n’est pas chose évidente d’être 5 h 30 devant un écran, ni pour l’élève ni pour l’enseignant », relève Mme Legal-Perrin.

En fonction de l’âge de l’enfant et de son niveau scolaire, les activités scolaires subiront aussi certaines adaptations. L’accent sera mis sur la littératie et la numératie, précise la directrice générale adjointe.

En ce qui concerne les aspects plus techniques, Mme Legal-Perrin indique que les parents recevront davantage d’informations cette semaine. « Dans la mesure du possible, nous allons remettre dans les mains de chaque élève un moyen technologique de se joindre à sa classe virtuelle », assure-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi