•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La série <em>Coloré</em> à la rencontre du public et des artisans de Kinshasa

Le 6 à 9

Avec Patricia Bitu Tshikudi

En semaine de 6 h à 9 h

La série Coloré à la rencontre du public et des artisans de Kinshasa

Rattrapage du mardi 10 novembre 2020
Patrick Mugosa

Patrick Mugosa

Photo : Radio-Canada / Julienne Rwagasore

C'est à Kinshasa, en République démocratique du Congo, que le créateur, producteur et monteur de la série Coloré Patrick Mugosa fait la promotion de la série réalisée par Rogers Ofime et diffusée sur TV5MONDE. « Kinshasa a bien accueilli la série, toute la ville vibre au rythme de Coloré », se réjouit le cinéaste établi au Manitoba, « ému », en marge des premières et événements.

« J’ai décidé de venir contribuer à l’émergence du cinéma congolais », déclare-t-il à propos de sa présence sur le continent africain. À Kinshasa, il souhaite « donner espoir » dans un art et une industrie qui y sont toujours vivants et « travailler avec [ses] compatriotes sur un projet » pour leur permettre d’« apprendre deux ou trois choses » qu’il a lui-même pu développer ailleurs dans le monde.

Coloré est une série de fiction qui suit l’histoire d’une jeune femme, Olive, étudiante à l’Université de Kinshasa. Son parcours permet à la série d'aborder divers problèmes sociaux, des dysfonctions qui « déchirent la société congolaise » et que les familles ont souvent tendance à « normaliser », explique Patrick Mugosa. « À travers Coloré, nous avons dit tout haut ce que les gens disent tout bas », résume-t-il.

La deuxième saison est en cours de préparation. Un appel pour la sélection des acteurs a notamment été lancé et a permis de convier 400 jeunes comédiens congolais, se félicite Patrick Mugosa. Le tournage devrait débuter à Kinshasa le 2 janvier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi