•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Franco-Manitobain Ben Maréga reconnu pour son implication communautaire

Le 6 à 9

Avec Patricia Bitu Tshikudi

En semaine de 6 h à 9 h

Le Franco-Manitobain Ben Maréga reconnu pour son implication communautaire

Rattrapage du lundi 9 novembre 2020
Un homme noir en veste debout à l'extérieur.

Ben Maréga est le fondateur de Parents contre le racisme.

Photo : Radio-Canada / Amélie David

Ben Maréga fait partie des lauréats de Future 40, une liste établie par CBC et qui souligne la contribution de 40 personnes engagées dans leur milieu. Reconnu pour son leadership au sein de la communauté francophone et pour la mise sur pied du groupe Parents contre le racisme, Ben Maréga se dit « très honoré » d'être ainsi récompensé.

« C’est avec humilité que je prends ça, ça fait plaisir de voir que de temps à autre on est célébré, même si ce n’est pas ce qu’on cherche dans notre implication », déclare M. Maréga. Avec modestie, ce défenseur de la justice sociale dit qu’il « essaie de faire [sa] part ». « Je suis loin de faire tout ce que j’ai envie de faire », ajoute-t-il, en ayant une pensée pour les travailleurs de la santé et des centres pour personnes âgées.

Nous, ce qu’on peut faire, c’est apporter notre pierre à l’édifice pour s’assurer qu’on peut léguer à nos enfants une société plus juste de la même façon que nos parents nous ont légué une meilleure société.

Ben Maréga

Avec les 10 autres parents du conseil d’administration de Parents contre le racisme, souligne-t-il, Ben Maréga poursuit sa lutte contre la discrimination. Il indique qu'une centaine de leaders communautaires et une vingtaine d’organismes dans la communauté francophone ont notamment été approchés. Le groupe travaille aussi avec trois divisions scolaires, dont la Division scolaire franco-manitobaine, avec laquelle il a conclu une entente.

M. Maréga dit que Parents contre le racisme annoncera bientôt une série de partenariats, ce qui devrait mener à une « charte communautaire contre le racisme », signée par des organismes en reconnaissance du racisme systémique. Des campagnes virtuelles seront aussi dévoilées prochainement, prévoit-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi