•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 6 à 9

Avec Patricia Bitu Tshikudi

En semaine de 6 h à 9 h

Les administrations municipales devront se conformer à un code de conduite

Rattrapage du jeudi 15 octobre 2020
Les bureaux de la municipalité rurale de Ritchot

Les bureaux de la municipalité rurale de Ritchot

Photo : Radio-Canada / Gilbert Rowan

Plusieurs querelles au sein de conseils municipaux ont récemment secoué la scène politique du Manitoba. La province a annoncé en 2018 qu'elle imposerait aux municipalités un code de conduite normalisé, qui devrait être préparé et adopté par chaque administration municipale d'ici le 1er novembre 2020. Michel Duval, directeur général de la municipalité rurale de Ritchot, affirme que les relations de travail sont harmonieuses depuis l'élection du maire Chris Ewen et d'un nouveau conseil municipal en 2017, et que le processus pour la mise en place du code de conduite suit son cours.

Le règlement concernera le comportement des membres du conseil non seulement entre eux, mais également avec les employés municipaux et la population, précise M. Duval. Les questions du leadership et de la responsabilité des élus seront couvertes par le code de conduite, qui devra aussi assurer des comportements respectueux et prévenir le harcèlement, indique notamment le directeur général. Une marche à suivre pour la résolution de conflit sera aussi établie.

Lorsqu’une plainte sera émise, elle sera acheminée au directeur général, puis envoyée à la province pour enquête, affirme M. Duval. Les sanctions vont du blâme à l’imposition d’une amende, en passant par l'exigence de formuler des excuses, l'obligation de suivre des séances d’amélioration de comportements, des suspensions ou encore des réductions de compensation financière.

La province appuiera les administrations municipales en offrant des formations, indique le directeur général.

Le code de conduite de Ritchot, qui doit entrer en vigueur le 1er novembre, a fait l’objet d’une première lecture le 6 octobre. Le travail se poursuivra le 21 octobre, précise le directeur général.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi