•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rentrée scolaire à la DSFM : plus d'élèves, mais toujours un manque de classes

Le 6 à 9

Avec Patricia Bitu Tshikudi

En semaine de 6 h à 9 h

Rentrée scolaire à la DSFM : plus d'élèves, mais toujours un manque de classes

Audio fil du mercredi 4 septembre 2019
Des enfants font la file. Ils ont leur sac à dos et ils sont prêts à quitter leur classe.

Des enfants de la prématernelle de l'École /Collège régional Gabrielle-Roy ont terminé leur journée et chantent une chanson en attendant de quitter leur classe. L'École /Collège régional Gabrielle-Roy fait partie des cinq écoles de la DSFM offrant une prématernelle à temps plein en français.

Photo : Radio-Canada / Marie-Lise Mormina

La Division scolaire franco-manitobaine (DSFM) a fait sa rentrée et s'attend à une croissance de 2 % du nombre d'élèves cette année alors que de nouveaux bâtiments se font toujours attendre. Pour faire face à cet afflux d'enfants, la DSFM prévoit de recourir à des salle de classes modulaires.

Au sujet de l’augmentation de 2 % des effectifs, le directeur général de la DSFM, Alain Laberge, explique que ces élèves viennent majoritairement de familles francophones du Manitoba, mais aussi d’ailleurs au Canada.

Il y a beaucoup de nouveaux arrivants qui s’intègrent, on voit maintenant la deuxième génération des nouveaux arrivants qui étaient ici il y a 20 ans. C’est pour nous un beau succès d’inclusion, note Alain Laberge.

Cette année, marque aussi le 25e anniversaire de la DSFM et à cette occasion plusieurs activités sont prévues.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi